Isabelle Simonis, celle que personne n'attendait

03/09/15 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif/l'express

En juin 2014, Isabelle Simonis devenait ministre à la Fédération Wallonie-Bruxelles, à la surprise générale. Un an plus tard, la Flémalloise était nommée vice-présidente de la fédération liégeoise du PS, sans crier gare. Double renaissance politique pour cette discrète mais acharnée femme (prévoyante) socialiste.

Le temps où elle dévorait La fille du train au soleil est bel et bien révolu. Isabelle Simonis a rangé ses thrillers. Fin de la parenthèse estivale. Retour à des lectures moins divertissantes : dossiers ministériels, programme de la fédération liégeoise du PS, ordres du jour du conseil communal de Flémalle. Trois livres de chevet qu'il n'y a pas si longtemps, personne - peut-être même pas elle - n'aurait imaginé retrouver dans sa bibliothèque.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires