Iran: le petit fils de Khomeiny pourrait être exclu des élections

05/01/16 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Belga

(Belga) Hassan Khomeiny, proche des réformateurs et petit-fils de l'ayatollah Rouhollah Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran, pourrait être exclu des élections pour l'Assemblée des experts faute d'avoir participé à un examen de théologie, ont rapporté mardi des médias iraniens.

Selon les médias, quelque 400 candidats ont participé mardi à cet examen organisé par le Conseil des gardiens de la Constitution dans la ville sainte de Qom, mais Hassan Khomeiny n'était pas présent. "Si quelqu'un n'a pas participé à l'examen pour faire évaluer son niveau de connaissance théologique, il n'aura pas les conditions requises pour être candidat", a déclaré Siamak Rah-Peyk, membre du Conseil et porte-parole de la commission chargée de superviser les élections. "Nous avons informé les candidats par médias et via le site officiel du Conseil", a-t-il ajouté à la télévision d'Etat. Un proche de Hassan Khomeiny a déclaré à l'agence officielle Irna que ce dernier n'avait pas reçu "d'invitation ni de texto" pour se rendre à l'examen. "Au moment de l'examen, il était en train de donner un cours" de théologie, a ajouté cette source. Religieux de rang moyen âgé de 43 ans, Hassan Khomeiny est un proche de l'ex-président réformateur Mohammad Khatami. (Belga)

Nos partenaires