Irak: plus de 3.300 personnes ont fui les combats autour de Mossoul mardi

26/10/16 à 10:52 - Mise à jour à 10:54

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement irakien a enregistré mardi le plus grand nombre de personnes déplacées sur une journée depuis le début de l'offensive pour reprendre Mossoul au groupe Etat islamique (EI), avec plus de 3.300 prises en charge.

Irak: plus de 3.300 personnes ont fui les combats autour de Mossoul mardi

Irak: plus de 3.300 personnes ont fui les combats autour de Mossoul mardi © BELGA

"Plus de 3.300 déplacés ont été reçus et transportés" mardi vers des camps, a indiqué mercredi dans un communiqué Jassem Mohammed al-Jaff, ministre des migrations et des déplacés. Cette "vague est la plus importante depuis le début de l'opération militaire pour libérer la province de Ninive", dont Mossoul est le chef-lieu, selon lui. La majorité des déplacés enregistrés mardi est originaire de cette province mais une petite partie d'entre eux vient de celles de Kirkouk, au sud-est de Mossoul, et Salaheddine, au sud. La bataille pour Mossoul, qui est dans sa deuxième semaine, a engendré des craintes d'une crise humanitaire majeure, les Nations unies prévenant que près d'un million de personnes pourraient être déplacées. Deuxième ville d'Irak et lieu où l'EI a proclamé en 2014 son "califat", l'agglomération de Mossoul compte environ 1,5 million d'habitants selon l'ONU. Aucun déplacement massif de population n'a encore eu lieu mais des ONG et des responsables militaires s'attendent à ce que le flux de déplacés augmentent à mesure que les forces irakiennes se rapprochent de la ville elle-même, où 3.000 à 5.000 combattants de l'EI seraient retranchés, prêts à livrer une guerre urbaine. Selon l'ONU, 8.940 personnes ont été déplacées depuis le début le 17 octobre de l'offensive terrestre des forces irakiennes et kurdes irakiennes sur Mossoul. (Belga)

Nos partenaires