Irak: nouvelle mission pour les F-16 belges

07/10/14 à 22:02 - Mise à jour à 22:10

Source: Le Vif

Deux chasseurs-bombardiers F-16 belges engagés dans l'opération en Irak contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) sont intervenus mardi une nouvelle fois contre un objectif au sol sans causer de "dégât collatéral", a annoncé en soirée le ministère de la Défense.

Irak: nouvelle mission pour les F-16 belges

© Belga

"Ce mardi, en collaboration avec nos partenaires de la coalition, deux de nos six F-16 engagés dans l'opération en Irak ont exécuté une mission de reconnaissance armée avec une intervention cinétique au-dessus du nord de l'Irak, la zone de responsabilité", a indiqué la Défense dans un communiqué.

"La mission s'est déroulée suivant les règles d'engagement et n'a provoqué aucun dommage collatéral", précise le texte. La Belgique a engagé au total six F-16 dans la coalition internationale qui combat la menace de l'Etat islamique (ou Daesch). Un de ces appareils avait déjà largué dimanche après-midi "avec succès" une bombe à guidage GPS contre un "élément terroriste" - une jeep, selon le ministre de la Défense, Pieter De Crem - du groupe sunnite État islamique (EI) lors d'une mission de reconnaissance armée dans une zone à l'ouest de Bagdad.

Leur mission comprend la sécurité de l'espace aérien, la collecte d'informations tactiques concernant les éléments ennemis et la neutralisation d'objectifs au sol. Ils opèrent depuis la Jordanie aux côtés de huit avions de combat du même type néerlandais (dont deux en réserve). Ceux-ci ont mené mardi leurs premières attaques contre les djihadistes en larguant trois bombes sur des véhicules armés de l'EI qui tiraient sur des combattants (kurdes) peshmergas dans le nord du pays, selon le ministère de la Défense à La Haye.

L'endroit précis où ils sont déployés n'a pas été officiellement révélé. Mais il s'agit, selon des sources concordantes, de la même base que celle d'où opèrent les six F-16 belges du même type engagés dans l'opération "Desert Falcon": celle appelée Mufaq Salti, près d'Azraq (centre-est), à 150 km à l'est d'Amman, la capitale du royaume hachémite. MDM/QUJ

En savoir plus sur:

Nos partenaires