Irak: 18 morts dans une attaque suicide revendiquée par l'EI

29/08/16 à 20:57 - Mise à jour à 20:57

Source: Belga

(Belga) Dix-huit personnes ont été tuées dans une attaque suicide menée par cinq assaillants armés d'explosifs et de grenades dans la ville de Ain al-Tamer, une oasis au sud-ouest de Bagdad, ont indiqué lundi des responsables locaux.

L'attaque, évènement rare dans cette région de l'Irak, a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI). Ain al-Tamer est situé à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de la ville sainte chiite de Kerbala, à proximité de la frontière avec la province d'Al-Anbar, d'où seraient venus les assaillants. "Ils portaient des kalachnikovs et des grenades. L'un d'eux s'est fait exploser et les autres ont été tués par les forces de sécurité", a indiqué un responsable de la sécurité de la région. Au moins 26 personnes ont été blessées dans cette attaque déclenchée à 18H30 GMT dimanche soir. Cinq membres d'une même famille ont été tués dans l'assaut, a précisé un responsable des services de santé de la province de Kerbala. Un ancien maire d'Ain al-Tamer a raconté que les assaillants avaient tiré à l'aveuglette sur une fête de mariage. L'EI a affirmé sur les réseaux sociaux que les assaillants, quatre Irakiens, avaient affronté les forces de sécurité pendant plusieurs heures avant de déclencher leurs engins explosifs. Un membre du conseil local, a lui parlé de cinq assaillants. "L'un d'eux a pu prendre la fuite. Des recherches sont en cours" pour le retrouver. Le groupe djihadiste sunnite a endossé la responsabilité d'une série d'attentats perpétrés contre la communauté chiite. Les forces de sécurité ont réussi ces derniers mois à chasser l'EI d'une grande partie de la province d'Al-Anbar, notamment en reprenant les villes de Fallouja et de Ramadi. (Belga)

Nos partenaires