Intimidation sexuelle à l'UGent: "nous avons bel et bien pris des mesures"

11/06/16 à 09:17 - Mise à jour à 09:17

Source: Belga

(Belga) L'université de Gand (UGent) a bel et bien prix des mesures après avoir reçu, via des canaux informels, des plaintes de membres du personnel et d'étudiants contre un professeur pour abus de pouvoir et intimidation sexuelle, a réagi samedi l'université.

D'après plusieurs sources internes à l'équipe académique de l'UGent, treize plaintes de membres du personnel et d'étudiants contre un professeur de la Faculté de philosophie et lettres pour abus de pouvoir et intimidation sexuelle auraient été mises sous l'éteignoir par l'université, rapportait vendredi le site d'information Apache. "La direction de l'université n'a pas attendu une plainte formelle pour discuter avec toutes les parties concernées et prendre les mesures nécessaires afin de cela ne se reproduise plus", a précisé une porte-parole. Une société externe a également été chargée de mener une analyse de risque. "Nous venons d'en recevoir les résultats et sur base de ceux-ci, nous allons voir quelles actions entreprendre", a-t-elle ajouté. (Belga)

Nos partenaires