Interview d'Albert II: Le choix de RTL-TVi n'est pas anodin

03/06/14 à 20:46 - Mise à jour à 20:46

Source: Le Vif

Le professeur de l'Observatoire du récit médiatique de l'UCL, Marc Lits, estime que la diffusion de l'interview du roi Albert II sur la chaîne privée RTL-TVi, plutôt que sur la RTBF, n'est pas anodin. "Il y a une volonté d'en faire un événement médiatique. La vie privée du Roi y est abordée. On ne se situe plus dans la sphère publique", explique l'expert des médias.

Interview d'Albert II: Le choix de RTL-TVi n'est pas anodin

© Belga

L'entretien télévisé d'Albert II se veut un "témoignage pour l'histoire", une sorte de mémoires télévisuelles de l'ancien chef de l'Etat à l'occasion de son 80e anniversaire. Une première dans l'histoire de la monarchie. Jamais un roi des Belges ne s'était prêté à un tel exercice.

L'interview a été accordée à la chaîne privée RTL-TVi, plutôt qu'à la chaîne publique RTBF. "Depuis des années, avec l'émission Place Royale, notamment, RTL-TVi est plus sensible aux événements royaux. De plus, lorsque l'on consulte les extraits de l'interview, de nombreux aspects de la vie privée d'Albert y sont abordés. On ne se situe plus dans la sphère publique ou l'analyse politique, un angle généralement privilégié par la RTBF lors du traitement de l'actualité royale", explique Marc Lits.

Lors d'une présentation à la presse, RTL-TVi a notamment diffusé plusieurs extraits de l'entretien. Une volonté de la part de la chaîne privée "de mettre l'événement en scène", estime M. Lits. "Cela passe par l'organisation d'une conférence de presse 'mystère'. Ensuite, par la diffusion de plusieurs extraits de l'interview." Une volonté qui semble partagée par Albert II, selon l'expert. "Le tournage s'est déroulé en deux jours. Ce n'est donc pas une petite interview de quelques minutes. Et puis, les sujets choisis par l'ex-souverain relèvent" du domaine privé.

L'expert des médias s'est également interrogé sur le timing de la diffusion de l'émission. "Il est étonnant, quand on sait que Bart De Wever remettra mardi son rapport au roi Philippe, que le deuxième volet de l'entretien d'Albert II soit précisément diffusé le même jour. Philippe joue en ce moment un rôle politique crucial. On peut s'attendre à ce que l'interview fasse de l'ombre à cette actualité politique décisive."

Nos partenaires