Intempéries: retour progressif à la normale

15/07/10 à 09:31 - Mise à jour à 09:31

Source: Le Vif

Après la tempête et les orages qui ont frappé le pays, l'heure est au retour à la normale.

Intempéries: retour progressif à la normale

© Belga

Après de nombreux retards enregistrés hier soir, la situation est rentrée dans l'ordre dans les aéroports et sur la plupart des lignes ferroviaires. Seule la ligne de train 140, entre Charleroi et Ottignies, est toujours à l'arrêt ce matin. Un service de bus a été mis en place.

La plupart des routes, encombrées par des arbres ou des tuiles, ont été dégagées. En province de Liège, la RN90, qui relie Seraing à Huy, est toujours fermée jeudi à hauteur de Tihange en raison de la chute de pylônes électriques. Le pont d'Ampsin est également fermé pour la même raison.

De nombreuses communes ont été touchées par des coupures d'électricité. La situation est pratiquement rétablie partout mais quelque 7500 personnes sont toujours privées d'électricité à Dinant, a expliqué ce matin le bourgmestre dinantais, Richard Fournaux. L'électricité a été rétablie dans le centre-ville soir vers 22h30 mais les quartiers avoisinants sont toujours dans le noir. L'opérateur de réseau d'électricité Ores effectue encore des travaux sur place.

A Ciney, le courant a été rétabli hier soir. Le bourgmestre, Guy Milcamps, a pour sa part précisé qu'environ 200 toitures s'étaient envolées

En région hutoise et dans le Condroz, les pompiers de Huy ont déjà planifié plusieurs dizaines d'interventions pour la journée.

Retour à la normale

Aucune nouvelle tempête n'est annoncée aujourd'hui mais les services de secours recommandent tout de même la plus grande prudence. Un vent, qui peut être fort par endroits, est en effet attendu et les arbres fragilisés mercredi risquent de perdre encore quelques branches.

Pour les victimes, l'heure est aux constatations des dégâts. Les compagnies d'assurances, qui couvrent les dégâts causés par la tempête dans le cadre de l'assurance contre l'incendie, recommandent aux sinistrés de faire des photos afin de constituer leur dossier.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires