Intempéries: les dégâts s'élèvent à 135 millions d'euros

23/07/10 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

La ministre wallonne de l'Action sociale, Eliane Tillieux, s'est rendue vendredi en début d'après midi à Ciney au nom du gouvernement régional. Elle a rencontré les autorités locales et constaté les dégâts dans cette commune sévèrement touchée par la tempête du 14 juillet. Selon le bourgmestre, Guy Milcamps, le montant des dégâts s'élève d'après les premières estimations à 135 millions d'euros, dont 50 millions pour des bâtiments publics et 85 millions pour des bâtiments privés. Le Fonds des calamités recevra 721 dossiers.

Intempéries: les dégâts s'élèvent à 135 millions d'euros

© Belga

On compte 44 communes qui ont subi d'importants dégâts. Elles constituent actuellement des dossiers qui seront centralisés par les provinces et soumis au Fonds des calamités. Parallèlement, certaines d'entre elles ont sollicité l'aide de la Région wallonne, dont la ville de Ciney.

Ces localités souhaitent notamment obtenir des prêts sans intérêt, à l'image de ce qu'a décidé le gouvernement wallon pour la commune de Soumagne, théâtre d'une explosion de gaz le 29 juin. "Même si les assurances paient rapidement, il y a des gens avec peu de moyens, qui ont connu d'importants dégâts et qui sont complètement démunis. Nous voudrions pouvoir leur faire des avances de trésorerie en attendant qu'ils soient indemnisés", a expliqué M. Milcamps.

Les gouverneurs de province centralisent les dossiers. A la fin du mois, quand leur travail sera fini et qu'ils auront une vision plus précise des dégâts, le gouvernement wallon se penchera sur la suite à donner à ces demandes, non seulement financières mais aussi logistiques ou en moyens humains.

En province de Hainaut, les communes de Binche, Mons, Merbes-le-Château, Anderlues, Courcelles, Pont-à-Celles, Charleroi et Quévy introduiront un dossier au Fonds des calamités.

En province de Liège, il s'agit d'Awans, Bassenge, Clavier, Flemalle, Fléron, Herstal, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Saint-Nicolas, Spa, Verviers, Visé et Wasseiges.

En Brabant wallon, il s'agit de Jodoigne, Nivelles, Perwez, Genappe et Villers-la-Ville.

En province de Namur, il s'agit d'Andenne, Beauraing, Cerfontaine, Ciney, Eghezée, Florennes, Gedinne, Hamois, Havelange, Houyet, La Bruyère, Namur, Ohey, Onhaye, Philippeville et Walcourt.

A ce jour, aucune commune de la province de Luxembourg n'a introduit de dossier auprès du gouverneur.

Quelque 42.000 dossiers ont été ouverts à la suite des orages, a indiqué vendredi Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances. Les assurances incendies-risques simples devraient couvrir la plupart des dégâts engendrés par ces intempéries, précise Assuralia. Ces contrats d'assurance incendie sont souscrits par des PME ou des ménages.

"On peut parler ici d'un événement relativement important, d'une ampleur moyenne, puisque nous sommes encore loin des 700.000 déclarations de sinistres qui avaient été enregistrées au début des années nonante", commente le porte-parole d'Assuralia.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires