Intempéries : la Semois, la Haute Lesse et l'Our en phase d'alerte de crue

05/01/12 à 08:45 - Mise à jour à 08:45

Source: Le Vif

De fortes bourrasques de vent balayent actuellement l'ensemble du pays, certaines d'entre elles pourraient même dépasser les 100 km/h durant la journée. Une personne est décédée ce matin une autre été légèrement blessée aujourd'hui.

Intempéries : la Semois, la Haute Lesse et l'Our en phase d'alerte de crue

© Image Globe

Un homme de 64 ans est décédé en fin de matinée à Roosdaal lorsqu'une porte massive de 4 à 5 m de haut lui est tombée dessus. "Au moment de l'accident, l'homme travaillait sur cette porte. La tempête a probablement joué un rôle dans cet incident", explique Eric Uyttersprot de la zone de police Affligem-Liedekerke Roosdaal-Ternat.

Dans la commune de Rhode-Saint-Genèse, la chute d'un poteau électrique a légèrement blessé l'occupant d'un véhicule à l'arrêt. Il a été transporté à l'hôpital.

De fortes bourrasques de vent balayent actuellement l'ensemble du pays, certaines d'entre elles pourraient même dépasser les 100 km/h durant la journée.

L'après-midi, le temps restera instable avec des averses et toujours un risque de fortes rafales, peut-on lire sur le site de l'Institut Royal Météorologique.

Le vent soufflera plus fort en Flandre, mais il devrait y avoir plus de pluie en Wallonie. Les pluies devraient s'intensifier au cours de matinée.

L'IRM a classé l'ensemble du pays en alerte jaune et la Cote en alerte orange.

Charleroi

Le tonnerre a grondé sur la région de Charleroi où la grêle s'est abattue en fin de matinée. Les pompiers de Charleroi ont reçu une trentaine d'appels. La commune de Gerpinnes est partiellement privée d'électricité.

Vers 11 heures du matin, un orage accompagné de grêlons s'est abattu sur la région de Charleroi, ce qui a sonné le branle-bas de combat chez les pompiers carolos. Ces derniers ont comptabilisé une trentaine d'appels, essentiellement pour des branchages tombés sur la route et des tuiles envolées.

A Courcelles, la protection civile a été requise pour bâcher une maison dont la toiture s'est partiellement décrochée sous l'effet du vent. Un arbre est également tombé sur le grand ring (R3), à hauteur de Forchies-la-Marche, dans le sens Heppignies-Gouy. De grandes flaques se sont créées sur plusieurs routes telles que la Nationale 90 et le R3, augmentant le risque d'aquaplanage.

L'orage a par ailleurs causé quelques baisse de tension sur le réseau électrique, notamment sur la commune de Gerpinnes. Le courant n'a toutefois pas été coupé.

Liège

Le service 100 de Liège avait reçu une vingtaine d'appels en fin de matinée, à la suite de la tempête annoncée.

Les interventions concernent des branches et des arbres arrachés mais aussi des tuiles tombées des toits et des corniches endommagées par les rafales de vent. Les pompiers sont principalement intervenus dans la région d'Oupeye-Visé en Basse-Meuse.

A Herstal, le marché du jeudi a été fermé plus tôt que d'habitude par mesure de précaution.

Namur

Les pompiers de la province de Namur sont très sollicités depuis jeudi en milieu de matinée, après une nuit relativement calme. Les pompiers de Namur, Sambreville, Fosses-la-Ville, Florennes ou encore Couvin sont surchargés jeudi midi.

Les pompiers de Namur enregistrent "une bonne trentaine d'interventions" depuis environ 11h pour des pompages dans des caves et des arbres qui encombrent les chaussées à la Citadelle, mais aussi à Wépion et Profondeville.

Les pompiers de Fosses-la-Ville interviennent à Fosses-la-Ville même, à Mettet et Floreffe pour des inondations de caves et des arbres tombés sur les routes. Ils en comptabilisent plus d'une vingtaine.

Le commandant des pompiers de Sambreville, Marc Gilbert, évoque "d'énormes interventions", avec des toitures arrachées, beaucoup d'arbres à tronçonner et des fils électriques qui sont tombés vu la force du vent. Au moins une trentaine d'interventions ont eu lieu dans les communes de Sombreffe, Jemeppe-sur-Sambre et Sambreville. Le commandant a réquisitionné des ouvriers communaux en renfort.

A Gembloux, une vingtaine d'interventions sont en cours, de même qu'à Andenne où un arbre s'est abattu sur une maison rue Fond des Vaux, à Sclayn, de manière impressionnante. Des toitures se sont aussi envolées à Seilles.

A Couvin, "ça n'arrête pas depuis 10h30". Un pylône était notamment en feu rue de la Ramée, à Cul-des-Sarts, à la suite de chutes d'arbres. A Boussu-en-Fagnes, la toiture d'une maison s'est partiellement envolée. Les habitants ont été évacués.

Les pompiers de Ciney sont intervenus entre autres pour des arbres tombés sur la nationale 4 et l'autoroute E411.

Luxembourg

Le Centre Ardenne a étéparticulièrement touché par les rafales de vent qui se sont abattues jeudi en fin de matinée sur la province de Luxembourg. De nombreux arbres ont été arrachés, des câbles électriques se sont brisés et des toitures se sont envolées dans les régions d'Houffalize, de Bastogne et de Saint-Hubert, a-t-on appris auprès des pompiers locaux.

Un arbre est tombé sur une voiture à Noville (commune de Bastogne) sans toutefois faire de blessé. Un ruisseau déborde à Filly, près d'Houffalize, après que des branches ont créé un barrage sous un pont.

Les pompiers sont intervenus une quarantaine de fois dans ces régions.

La Semois, la Haute Lesse et l'Our en phase d'alerte de crue

La Haute, Moyenne et Basse Semois ainsi que la Haute Lesse et l'Our, sont passées en phase d'alerte de crue, indique jeudi peu avant 16h00 le site internet de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques.

Sur la Haute Semois et la Moyenne Semois, le débit d'eau, jeudi à la mi-journée, s'élevait à 110 mètres cubes par seconde à la station de Chiny. Parmi les affluents de la Haute Semois, la Vierre a également été placée en alerte de crue.

Concernant la Basse Semois, on mesurait un débit de 182,7 mètres cubes par seconde à la station de Membre (commune de Vresse-sur-Semois).

Sur la Haute Lesse, la station de Daverdisse enregistrait, jeudi vers 12h, un débit de 43 mètres cubes par seconde.

De nombreux cours d'eau demeurent quant à eux en pré-alerte de crue comme l'Eau d'Heure, la Basse Sambre, la Senne, l'Eau Blanche, l'Eau Noire, la Haute Meuse, la Basse Laisse, l'Ourthe, la Vesdre, l'Amblève ou encore la Chiers.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires