Intempéries: ce n'était pas une journée exceptionnelle selon l'IRM

15/07/10 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

Les orages qui ont touché le pays hier n'avaient rien d'exceptionnel d'après l'Institut Royal Météorologique (IRM). Les villes de Ciney et Jodoigne n'ont, pour leur part, pas été frappées par des tornades mais plutôt par des rafales descendantes.

Intempéries: ce n'était pas une journée exceptionnelle selon l'IRM

© Belga

L'été est une période propice aux orages et les intempéries de mercredi n'avaient donc pas un caractère exceptionnel. La vitesse maximale du vent a été mesurée à Bierset, dans la province de Liège, à 122 km/h. Les précipitations n'auraient, à première vue, pas été spécialement importantes, d'après les critères de l'IRM qui collecte toujours des données à l'heure actuelle.

Par ailleurs, Ciney et Jodoigne ont été touchées par de forts courants d'air froid à grande vitesse, aussi appelés "microburst" ou "rafales descendantes" dans le vocabulaire spécialisé. "Le type de dégâts permet avec certitude d'exclure l'hypothèse d'une tornade au profit de celle d'une rafale descendante", a ajouté l'IRM. En effet, une rafale descendante se caractérise par le fait que de l'air, qui n'est pas en rotation, se précipite vers la surface de la terre alors qu'une tornade est formé par de l'air en rotation et en ascension.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires