Inondations en Wallonie: "aucun aménagement n'aurait été suffisant"

08/06/16 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Belga

(Belga) La saturation des sols en eau de pluie était telle ces dernières semaines en Wallonie qu'aucun aménagement d'infrastructures n'aurait été suffisant pour empêcher les inondations des derniers jours, a affirmé mercredi le ministre-président wallon Paul Magnette, au cours d'un débat d'actualité au parlement wallon.

Inondations en Wallonie: "aucun aménagement n'aurait été suffisant"

Inondations en Wallonie: "aucun aménagement n'aurait été suffisant" © BELGA

Le chef du gouvernement a insisté sur le caractère exceptionnel des précipitations des trois dernières semaines, qui ont saturé les bassins d'orage, les réseaux d'égouttage, mais aussi les sols des forêts et prairies qui constituent normalement autant d'obstacles naturels. Il y a selon lui de fortes raisons de penser que les communes touchées seront reconnues en calamités naturelles pour avoir accès au fonds ad hoc (ancienne législation, la nouvelle régionalisée n'étant pas encore en vigueur), mais la confirmation viendra d'une analyse du centre de crise fondée notamment sur les données de l'Institut Royal Météorologique (IRM). Paul Magnette a rappelé l'existence du plan Pluies du gouvernement wallon qui prévoit plus de 400 mesures d'aménagement à fonction préventive. Mais même cela n'aurait pas suffi en ces circonstances, a-t-il ajouté. "Je ne suis pas sûr que cela n'ait rien à voir avec le dérèglement climatique", a ajouté le ministre-président, renvoyant au plan Air-Climat-Energie de son gouvernement. Dans l'opposition, Pierre-Yves Jeholet (MR) a appelé l'exécutif à débloquer des budgets complémentaires pour les communes touchées. (Belga)

Nos partenaires