Inge Vervotte (CD&V) : "Que Bart De Wever prenne ses responsabilités"

13/06/10 à 20:24 - Mise à jour à 20:24

Source: Le Vif

Pour Inge Vervotte, ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques, Bart De Wever a demandé un mandat aux électeurs et il l'a reçu.

Inge Vervotte (CD&V) : "Que Bart De Wever prenne ses responsabilités"

© Belga

Votre analyse des résultats de ces élections ?

Dans toute l'Europe en ce moment, les partis qui ont pris des responsabilités au gouvernement sont pénalisés lors des élections.C'est dommage pour le travail qui a été effectué.Mais on doit respecter ce verdict.

Est-ce l'usure du pouvoir ?

On a dû gouverner dans une période très difficile.

Et je crois qu'on a bien géré. Mais il est clair maintenant que les gens demandent des réformes profondes. C'est Bart De Wever qui a reçu le mandat; c'est à lui de gérer maintenant.

Comme Marianne Thyssen l'a dit dans son discours, c'est lui qui doit prendre l'initiative ?

C'est clair. C'est naturellement le Roi qui décide, mais pour nous, il est clair que Bart De Wever a demandé un mandat aux électeurs et il l'a reçu. C'est maintenant à lui de prendre ses responsabilités. Je ne peux pas m'imaginer que quelqu'un qui a reçu un mandat tellement grand puisse rester au balcon.

Le CD&V est-il prêt à participer à un gouvernement avec la N-VA ?

Ce n'est pas à nous de décider.

Si on vous y invite ?

On a toujours été constructifs et loyaux. Mais c'est à lui maintenant de prendre l'initiative.

Du côté francophone, les élections ont été marquées par la progression du PS. Est-ce une bonne chose pour la résolution des problèmes communautaires ? Vous aviez déclaré dans une interview au Vif/L'Express que le PS était un parti sérieux...

On le verra dans le futur si on est prêt pour négocier, si on veut vraiment trouver des solutions. Il est clair que l'on a besoin d'une véritable table de négociations avec des partenaires qui sont prêts à négocier. C'est le travail qui doit se faire les jours et les mois qui viennent

Gérald Papy

En savoir plus sur:

Nos partenaires