ING - Les négociations arrivées à leur terme, les syndicats vont consulter le personnel

21/03/17 à 09:45 - Mise à jour à 09:46

Source: Belga

(Belga) Direction d'ING et syndicats sont arrivés au bout de leurs négociations liées à la restructuration voulue par la banque, a-t-on appris mardi de source syndicale, confirmant une information du journal L'Echo.

La semaine dernière, on avait appris que deux points en discussion avaient fait l'objet d'un accord de principe. Il s'agissait des départs anticipés, à partir de 55 ans, et des "départs non-anticipés", c'est-à-dire les licenciements secs. Le nombre de ces derniers dépendra en réalité du nombre de départs volontaires et pourrait osciller dans une fourchette allant d'un peu plus de 400 à quelque 900, au lieu des 1.700 suppressions d'emploi annoncées initialement par la direction. Il restait donc essentiellement deux points à négocier: la future politique salariale et le volet "flexibilité". Ces négociations sont désormais arrivées à leur terme. "La direction nous a précisé qu'elle était allée au plus loin de ce qu'elle pouvait offrir", indique à l'agence Belga Philippe Samek, secrétaire national à la CNE. Le contenu de ce qui est sur la table va maintenant être détaillé au personnel dans les différents sièges et agences du groupe à travers le pays. Les syndicats mèneront ce processus de consultation dans les prochains jours et devraient apporter une réponse à la direction d'ici la fin du mois de mars. (Belga)

Nos partenaires