Infrabel veut impliquer les riverains de voies dans la lutte contre les suicides

02/03/15 à 07:52 - Mise à jour à 07:56

Source: Belga

Le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel veut impliquer les riverains habitant à proximité des lieux privilégiés par les désespérés pour mettre fin à leurs jours. Il leur est demandé de donner l'alarme le plus rapidement possible via un numéro spécial, rapportent lundi les journaux du groupe Sudpresse, Het Nieuwsblad et De Standaard.

Infrabel veut impliquer les riverains de voies dans la lutte contre les suicides

Campagne choc d'Infrabel en juin dernier. © capture YouTube

En 2014, 200 personnes ont tenté de se jeter sous un train: 97 de ces désespérés ont effectivement perdu la vie et 24 ont été grièvement blessés.

"Il n'est pas rare qu'en arrivant sur les lieux d'un suicide, nous tombions sur un voisin qui nous signale qu'il avait bel et bien repéré le désespéré mais qui, ne sachant pas trop qui avertir, n'avait rien pu faire", explique Thomas Baeken, porte-parole d'Infrabel.

Le gestionnaire de l'infrastructure a également entrepris de rendre une visite aux établissements psychiatriques localisés à proximité d'une ligne de chemin de fer.

Une action du même type mais concentrée sur le vol de câbles a déjà prouvé son efficacité dans le passé, fait remarquer Infrabel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires