Infrabel soupçonne un acte de sabotage sur la ligne reliant Bruxelles et Gand

17/06/16 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

Le problème de signalisation sur la ligne rapide reliant Bruxelles et Gand, qui provoque d'importantes perturbations du trafic ferroviaire vendredi matin, est probablement la conséquence d'un acte de sabotage, a indiqué le porte-parole d'Infrabel Thomas Baeken.

Infrabel soupçonne un acte de sabotage sur la ligne reliant Bruxelles et Gand

© BELGA

"Nous avons de très fortes suspicions quant au fait qu'il s'agisse d'un acte de sabotage. Des traces sur certains câbles permettent de penser que quelqu'un a voulu y bouter le feu", a déclaré Thomas Baeken, porte-parole d'Infrabel.

L'équipe technique d'Infrabel est sur place et tente de résoudre le problème au plus vite. Le gestionnaire du rail espère que la circulation des trains pourra être rétablie sur une voie au moins pour l'heure de pointe du soir. "La police a été avertie et nous allons porter plainte contre X", a ajouté le porte-parole.

En savoir plus sur:

Nos partenaires