Infrabel : "Notre volonté absolue est de nous mettre à la disposition de l'enquête"

28/11/17 à 08:17 - Mise à jour à 10:34

Source: Belga

Au lendemain du double accident de train qui a coûté la vie à deux ouvriers d'Infrabel et fait 7 blessés dont deux grièvement, le gestionnaire du réseau ferroviaire a fait part de sa "volonté la plus absolue de se mettre à la disposition de l'enquête et de contribuer à l'établissement de ce qui s'est passé".

Infrabel  : "Notre volonté absolue est de nous mettre à la disposition de l'enquête"

Inspection des rails sur les lieux de l'accident de Morlanwelz. © Belga

"Lundi soir, après le choc, notre priorité était d'être au plus proche des collègues", a indiqué un porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré. "Aujourd'hui, notre volonté la plus absolue est de nous mettre à la disposition de l'enquête et de contribuer à l'établissement de ce qui s'est passé", a-t-il ajouté.

La rame aveugle, qui a dévalé sur environ 14 kilomètres lundi peu avant 20h00, a fauché des travailleurs d'Infrabel occupés à réparer les voies endommagées à Morlanwelz, à la suite d'un accident survenu plus tôt dans la matinée de lundi. L'accident a fait deux morts et deux blessés graves. Le convoi a ensuite poursuivi sa course vers Mons et a percuté un train de passagers à Bracquegnies, près de La Louvière, faisant cinq autres blessés légers ou moyens.

"Aujourd'hui, il va falloir évacuer les deux trains percutés, qui sont sortis de l'axe des voies. Des techniciens de la voie doivent également procéder au diagnostic de l'aiguillage. Pour l'heure, aucun programme précis n'a encore été établi", a précisé Frédéric Sacré.

Durant la nuit de lundi à mardi, des enquêteurs sont descendus sur place pour procéder aux premières constatations.

Nos partenaires