Infrabel dénonce un acte de sabotage "grave" à Mons

03/06/16 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Belga

(Belga) Un acte de sabotage "grave" a été constaté ce vendredi sur le réseau ferroviaire à Mons, alors que le mouvement de grève se poursuit à la SNCB, déplore Infrabel. Il aurait pu provoquer le déraillement d'un train, souligne le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

Infrabel dénonce un acte de sabotage "grave" à Mons

Infrabel dénonce un acte de sabotage "grave" à Mons © BELGA

Des câbles de commande ont été volontairement sectionnés à Mons, entraînant la perte de contrôle d'un aiguillage. "Cela provoque des risques de déraillement mais, fort heureusement, aucun train ne circulait à ce moment-là", indique Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel. Le problème a été rapidement détecté et une équipe technique a réparé l'aiguillage en début d'après-midi. Infrabel dénonce un acte de sabotage "grave" et a décidé de porter plainte. Vendredi matin, un panneau signalant une fin de parcours a par ailleurs été enlevé à Statte, dans la province de Liège, et a entraîné la dégradation d'un caténaire alors qu'un train effectuait une manoeuvre. "Nous soupçonnons un acte de malveillance qui nécessitera des réparations", ajoute Arnaud Reymann. Plusieurs actes de sabotage ont été rapportés sur le réseau ferroviaire wallon depuis le début de la grève sur le rail, entamée le 25 mai. (Belga)

Nos partenaires