Indonésie: la police annonce avoir tué deux terroristes présumés

25/12/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:26

Source: Belga

(Belga) La police indonésienne a annoncé avoir tué par balles dimanche deux terroristes présumés et arrêté deux autres suspects, quelques jours après avoir affirmé avoir déjoué un attentat prévu le jour de Noël.

D'après la police, les quatre suspects appartiennent au Jamaah Ansharut Daulah, un groupe indonésien qui soutient l'organisation Etat islamique (EI) et est responsable d'un attentat en novembre contre une église de Bornéo dans lequel un enfant avait péri. Le deux suspects ont été abattus dans une maison de Purwakarta, à une centaine de kilomètres à l'est de Jakarta, alors qu'ils auraient refusé de se rendre. "Nous leur avons donné l'ordre de se rendre et effectué des tirs de sommation mais ils ont résisté et ont commencé à attaquer nos policiers à coups de machette, alors nous avons dû les abattre", a déclaré à l'AFP Awi Setiyono, porte-parole de la police nationale. La police a mené un raid contre cette maison après avoir été informée de la présence des suspects par deux autres personnes. Celles-ci avaient initialement résisté à leur arrestation mais s'étaient rendues après avoir été blessées par les policiers. Plusieurs armes ont été saisies mais aucun explosif n'a été découvert. "Leur projet c'était d'attaquer des policiers dans les commissariats ou même chez eux. Ils voulaient commettre leurs attaques avec des armes comme des couteaux et des machettes", a ajouté M. Setiyono. La police avait annoncé mercredi avoir déjoué un attentat suicide prévu à Noël et avait abattu trois extrémistes islamistes présumés à Tangerang, à environ 25 km à l'ouest de Jakarta. Cette opération est survenue moins de deux semaines après l'arrestation dans la banlieue de Jakarta de quatre extrémistes islamistes qui projetaient de commettre un attentat suicide visant un poste de surveillance du palais présidentiel. Les policiers sont une cible fréquente d'attaques en Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde. L'influence grandissante du groupe jihadiste Etat islamique y a été mise en exergue par les attentats suicides et attaques armées du 14 janvier à Jakarta, qui avaient fait quatre morts. Les quatre assaillants avaient été abattus. Plusieurs centaines d'Indonésiens se sont rendus au Proche-Orient pour rejoindre les djihadistes de l'EI, faisant craindre aux autorités locales des attentats en Indonésie à leur retour au pays. (Belga)

Nos partenaires