Inde: le niveau de la qualité de l'air à New Delhi empire encore

12/11/17 à 09:49 - Mise à jour à 09:52

Source: Belga

(Belga) La qualité de l'air dans la capitale indienne New Delhi a encore empiré dimanche, avec des niveaux "dangereux" enregistrés dans la plupart des stations de mesure.

Les autorités locales continuent de réfléchir à des mesures pour résoudre la situation décrite comme "urgente" par les experts de la santé. Un taux d'humidité d'environ 98% a contribué à répandre le smog dans la ville. De faibles pluies sont attendues mardi et mercredi, qui pourraient dissiper l'épaisse brume, installée depuis une semaine. New Delhi enregistre chaque hiver un important pic de particules en suspension, supérieur aux valeurs guides de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Plusieurs stations de mesures affichaient dimanche des concentrations de PM10, soit 50 fois la valeur guide de l'OMS. Le gouvernement de New Delhi a déclenché l'urgence, fermant les écoles et demandant aux personnes souffrant des poumons de limiter les activités en extérieur. Les camions ne peuvent plus non plus entrer dans Delhi, et les activités de construction et les générateurs diesel ont été interdits. Les autorités étudient la possibilité d'utiliser des véhicules de pompiers pour pulvériser de l'eau afin de dissiper le smog. Les incendies des cultures agricoles, le trafic et l'industrie sont autant de facteurs provoquant la pollution que connaît New Delhi en hiver. (Belga)

Nos partenaires