Inde: 11 condamnations à perpétuité pour le massacre de musulmans en 2002 dans le Gujarat

17/06/16 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

(Belga) Onze hindous ont été condamnés vendredi par la justice indienne pour avoir participé au massacre de dizaines de musulmans survenu en 2002 lors d'émeutes interreligieuses dans l'Etat du Gujarat (ouest) alors dirigé par le Premier ministre Narendra Modi.

Inde: 11 condamnations à perpétuité pour le massacre de musulmans en 2002 dans le Gujarat

Inde: 11 condamnations à perpétuité pour le massacre de musulmans en 2002 dans le Gujarat © BELGA

Douze autres personnes ont été condamnées à sept ans de prison pour leur rôle dans les tueries. Les 23 condamnés étaient jugés pour avoir massacré à coups de hâche et brûlé 69 musulmans qui s'étaient réfugiés dans un complexe résidentiel de la ville d'Ahmedabad pour échapper aux violences. Un autre accusé a été condamné à 10 ans de prison pour incendie volontaire et participation à une émeute. Ces émeutes ont fait plus de 1.000 morts en quelques jours et ont longtemps valu l'opprobre à Narendra Modi pour son absence de réaction, une accusation qu'il a toujours rejetée. La Cour suprême l'a exempté de toute responsabilité en 2012. Plus de 300 personnes ont témoigné lors de ce procès qui s'est déroulé sur plusieurs années à partir de 2009, de nombreux recours juridiques ayant ralenti son déroulement. Ces violences dans le Gujarat avaient été déclenchées par la mort de 59 pèlerins hindous dans l'incendie d'un train le 27 février 2002, initialement imputé à des musulmans. Ce drame déclencha des opérations de représailles de la part d'hindous visant les habitants des quartiers musulmans, l'un des pires épisodes de violences religieuses en Inde depuis l'indépendance. Plus de 100 personnes ont déjà été condamnées pour ces émeutes, dont l'un des anciens ministres de Modi dans le Gujarat à l'époque des faits, reconnu coupable d'avoir organisé certains meurtres. (Belga)

Nos partenaires