Incurie à l'intercommunale de santé publique de Charleroi ?

18/05/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:02
Du Le Vif/L'Express du 19/05/17

L'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC) est dans la tourmente. Ses administrateurs touchaient indûment des doubles jetons de présence. Le Vif/L'Express apporte de nouveaux éléments sur cette affaire.

Les révélations sur des malversations de plus ou moins grande ampleur à l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi se sont enchaînées à un rythme soutenu tout récemment. La dernière en date remonte au lundi 15 mai. Ce jour-là, en pleine réunion, un mail anonyme est envoyé aux administrateurs de l'ISPPC. Il est intitulé " Plaintes et doléances sur le système de l'hôpital ". Y sont dénoncés des faits de corruption pour l'obtention de marchés publics, des abus de biens sociaux et des détournements d'argent public. Les allées et venues d'un employé d'une entreprise de Thuin, muni d'enveloppes pleines d'argent, sont décrites. L'enjeu ? Remporter le marché de distribution des repas dans les établissements de l'ISPPC. Des voyages en Italie et en Espagne auraient été payés aux dirigeants de l'intercommunale contre l'obtention du marché. L'organisation des " bals " de Philippe Lejeune, directeur des hôpitaux et bourgmestre (PS) de Merbes-le-Château, est épinglée : du personnel et des infrastructures de l'ISPPC auraient été utilisés à cette fin.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires