Incendie INCC - Les 5 personnes arrêtées à proximité de l'INCC ont été remises en liberté

29/08/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

(Belga) Les cinq personnes arrêtées dans les environs immédiats de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek, à la suite de l'incendie volontaire survenu dans la nuit de dimanche à lundi vers 02H00 du matin, ont été remises en liberté après audition, a indiqué lundi vers 15H00 le parquet de Bruxelles. A ce stade, il n'a été procédé à aucune inculpation.

Incendie INCC - Les 5 personnes arrêtées à proximité de l'INCC ont été remises en liberté

Incendie INCC - Les 5 personnes arrêtées à proximité de l'INCC ont été remises en liberté © BELGA

Le parquet de Bruxelles a saisi un juge d'instruction du chef d'incendie volontaire d'un immeuble et de dégradations par explosion. Le parquet et le juge d'instruction sont descendus sur les lieux. Différents experts ont été désignés. Les expertises sont en cours. A la demande du juge d'instruction, aucune information ne sera communiquée par rapport à la cause du sinistre. Afin de permettre à l'enquête de se dérouler dans la sérénité, aucun commentaire supplémentaire ne sera fait à ce stade, a précisé le parquet. En fonction de l'avancement de l'instruction, plus d'informations pourront cependant être communiquées par la suite. Pour rappel, plusieurs auteurs ont forcé l'entrée du terrain de l'INCC au moyen de leur véhicule et ont pu atteindre l'aile abritant les laboratoires. Seules les clôtures ont été forcées. Des témoins disent avoir entendu des explosions, dont l'origine n'a pas encore pu être déterminée. L'hypothèse d'un acte terroriste n'est pas confirmée. L'enquête en cours envisage différentes pistes. Plusieurs individus peuvent avoir intérêt à faire disparaître des éléments à charge de leurs dossiers judiciaires. (Belga)

Nos partenaires