"Il y a une rage qui va beaucoup plus loin que nos indignations polies"

19/01/16 à 09:46 - Mise à jour à 09:45

Source: Le Vif/l'express

Il y en a qui hurlent avec les loups. Pas Alain Lallemand. Dans son dernier roman, Et dans la jungle, Dieu dansait (éditions Luce Wilquin, sortie ce 22 janvier), le grand reporter du Soir, explore le destin d'un jeune Wallon révolté, Théo qui gagne le maquis de la guérilla colombienne. Derrière lui, la révolte d'une génération montante qui pourrait se nourrir de la tentation des armes ?

Le Vif/L'Express : Dans votre livre, vous nous prévenez : et si le terrorisme djihadiste nous aveuglait, au point de nous empêcher de lire les signes d'une révolte plus ample, d'un probable basculement de nos sociétés dans la violence, avec entre autres, le retour à l'action directe, façon CCC ? Votre réponse est : oui ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos