Il y a toujours moins de mariages en Belgique

16/10/14 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

Le nombre de mariages a baissé de 10% entre 2012 et 2013, révèle jeudi la direction générale statistique du SPF Economie dans un communiqué. Le nombre de mariages par rapport à la population moyenne (nuptialité) atteint ainsi en 2013 un niveau historiquement bas depuis la Seconde Guerre mondiale. Une diminution qui s'explique principalement par une progression de la cohabitation légale, qui augmente de 2% par rapport à 2012.

Il y a toujours moins de mariages en Belgique

/ © iStock

Le nombre de mariages s'est élevé à 37.854 pour 2013, soit une baisse de 10,3% par rapport à 2012 qui comptait 42.198 mariages. La baisse est plus nette en Flandre avec 11,3% d'unions en moins, qu'en Wallonie (-9,5%) et à Bruxelles (-6,8%). "Cette baisse conduit la nuptialité de notre pays à son niveau historiquement le plus bas en temps de paix", souligne l'étude du SPF Economie. D'autre part, le nombre de déclarations de cohabitation légale a continué à progresser. La hausse est plus nette en Région de Bruxelles-Capitale (+4,8%) et en Wallonie (+2,2%) qu'en Flandre (+0,9%). "Bien que toutes les déclarations de cohabitation légale ne puissent être assimilées à des unions, il est permis de penser que dans un grand nombre d'entre elles, les couples ont trouvé dans la cohabitation légale une alternative au mariage", pointe le communiqué. Les Belges semblent donc se tourner plus volontiers vers la cohabitation légale que vers le mariage, mais les mariages sont moins rapidement dissous.

Le Belge se marie également plus vieux: l'âge moyen au premier mariage est à présent de 32,2 ans pour le premier conjoint (principalement de sexe masculin) et de 29,8 ans pour le second conjoint (principalement de sexe féminin). Pour l'ensemble des mariages, ces âges moyens sont respectivement de 37,3 et de 34,3 ans. L'âge moyen au mariage a augmenté de 4 ans entre 2000 et 2013. Les données publiées par la DG Statistique montrent également qu'en 2013, le nombre de divorces a continué à baisser, passant de 26.145 en 2012 à 24.872 en 2013 (-4,9%).

En savoir plus sur:

Nos partenaires