Il y a 100 ans, Tabora était reprise aux Allemands par le Congo belge

17/09/16 à 09:00 - Mise à jour à 09/09/16 à 12:12

Source: Le Vif/l'express

Le 19 septembre 1916, les troupes du Congo belge s'emparent de Tabora, capitale militaire de l'Afrique orientale allemande. Alors que les soldats belges sont enlisés dans les tranchées de l'Yser, cette victoire offre l'image d'une Belgique conquérante. Cent ans après, les historiens éclairent les faits. Tabora, au-delà du symbole.

Au coeur du vieux Bruxelles, la rue de Tabora apparaît comme une étrangeté dans un quartier dont les artères ont des noms qui évoquent plutôt le monde du commerce. La ville de Namur, elle, a son avenue de Tabora et un centre sportif du même nom, en bord de Sambre. Il y a des Taboralaan à Ostende et à Bonheiden, près de Malines, et une Taborastraat à Knokke. Au Congo, Kinshasa et Lubumbashi ont une avenue de Tabora. Le général Tombeur, " vainqueur de Tabora ", a une rue à son nom à Etterbeek et un monument à sa mémoire a été inauguré en 1951, à Saint-Gilles. Un autre monument, à la gloire des " Troupes des campagnes d'Afrique. ", a été érigé en 1970, square Riga, à Schaerbeek, à l'initiative d'anciens combattants.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires