Il n'y a jamais eu autant de cyclistes à Bruxelles

15/02/17 à 10:44 - Mise à jour à 10:43

Source: Belga

En 2016, les cyclistes étaient 30% plus nombreux dans les rues de Bruxelles que l'année précédente, selon des comptages réalisés pour l'observatoire bruxellois du vélo.

Il n'y a jamais eu autant de cyclistes à Bruxelles

Image d'illustration © iStock

"Il n'y a jamais eu autant de cyclistes dans la capitale", s'est félicité le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), dans un communiqué.

Une augmentation particulièrement notable a été enregistrée en mai et en septembre derniers, selon les comptages réalisés par l'ASBL Pro Vélo, qui y voit un "effet attentat". Après le 22 mars, la hausse a ainsi surtout été remarquée sur les axes correspondant aux lignes de métro passant par Maelbeek, une des cibles des attentats bruxellois.

Parmi les autres facteurs probables: la fermeture des tunnels, la mise en place du piétonnier, ainsi qu'une météo propice (sèche et douce) au printemps et à la fin de l'été.

Dans le détail, Mérode est sans conteste le point de passage le plus important avec 760 cyclistes par heure en moyenne. La rue de la Loi (692 cyclistes) et l'avenue de la Couronne (555) complètent le top 3 des moyennes annuelles.

"Ces chiffres nous encouragent et nous poussent à aller de l'avant. Les Bruxellois se sont mis en scelle en 2016. Nous allons encore faire grossir ce peloton", a assuré Pascal Smet.

L'augmentation du nombre de femmes à vélo est une autre raison de se réjouir. Elles représentent désormais 34,2% des cyclistes quotidiens.

Pro Vélo a réalisé ces comptages en 26 lieux et à quatre moments de l'année, entre 08h00 et 09h00 du matin en semaine. Les stationnements pour vélo aux arrêts de transports en commun ont aussi été analysés.

Ces résultats doivent toutefois être confirmés sur la durée, car les comptages réalisés en novembre montrent un fléchissement, qui peut être expliqué notamment par l'arrivée du mauvais temps et le début de chantiers importants comme celui de la Porte de Ninove, par exemple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires