Il manque 5 milliards d'euros dans le fonds de gestion des déchets nucléaires

15/07/16 à 04:37 - Mise à jour à 04:37

Source: Belga

(Belga) Il manque près de 5 milliards d'euros dans le fonds de gestion des déchets nucléaires, estiment les Verts à la suite d'une étude universitaire. Ecolo et Groen réclament que l'Etat belge réévalue sans délai les coûts du démantèlement du nucléaire et prenne ses responsabilités à l'égard d'Electrabel.

En 2013, les coûts globaux de démantèlement et de gestion des déchets nucléaires des 7 réacteurs nucléaires belges était estimé à 13,6 milliards d'euros, soit 4,5 milliards pour le démantèlement et 9,1 milliards d'euros pour la gestion à long terme des déchets. Les écologistes ont demandé à une chercheuse de l'ULB, Estelle Cantillon, d'évaluer si le mécanisme de provision constitué était suffisant. Les montants sont largement sous-estimés, concluent-ils. L'étude pointe un "taux d'actualisation" erroné. Les montants provisionnés seront dépensés sur une période très longue. L'estimation du coût repose donc sur une comparaison entre la valeur future d'une dépense et sa valeur actuelle. Or, le taux retenu est largement surévalué. Il permet à Electrabel de minimiser l'impact du démantèlement des centrales, prévu à partir de 2025, sur son bilan mais fait courir à moyen et long terme un risque énorme sur les finances publiques, affirment les Verts. Au problème lié à ce taux (perte: 3 milliards d'euros), les Verts ajoutent une sous-évaluation du coût du démantèlement et de la gestion des déchets. De nombreuses questions ne sont pas tranchées: type de confinement et choix de la profondeur d'enfouissement des déchets (l'ONDRAF pose une hypothèse de 220m mais un professeur de la VUB avance la nécessité de 500m), l'absence de définition et de catégorisation légale des déchets, la gestion historique du MOX, etc. La Commission européenne a récemment mis à jour le coût global du démantèlement des centrales nucléaires en Europe: 253 milliards d'euros, soit 47% de plus qu'une évaluation de 2008. Selon les Verts, ce sont 4,7 milliards d'euros qui manqueront, voire près de 8 milliards si les coûts continuent à augmenter. (Belga)

Nos partenaires