Il faut anticiper les ravages annoncés de El Nino en 2016

14/12/15 à 08:40 - Mise à jour à 08:40

Source: Belga

(Belga) Les dérèglements climatiques liés au phénomène El Nino vont durement frapper en 2016 certains des pays les plus pauvres de la planète auxquels il est urgent de venir en aide, a exhorté lundi dans un rapport l'organisation humanitaire Oxfam.

Il faut anticiper les ravages annoncés de El Nino en 2016

Il faut anticiper les ravages annoncés de El Nino en 2016 © BELGA

Entre 40 et 50 millions de personnes devraient être touchées par la famine, des épidémies et un manque d'eau au début de l'année 2016, en raison d'un épisode El Nino particulièrement puissant, a indiqué Oxfam. Parmi les pays les plus directement touchés figurent la Papouasie Nouvelle-Guinée dans le Pacifique, l'Ethiopie et le Malawi en Afrique ainsi que le Guatemala, Haiti et le Honduras en Amérique Latine. "Il s'agit d'un des épisodes El Nino les plus forts jamais observés, synonyme de conditions météorologiques extrêmes qui vont mettre en péril la sécurité alimentaire, les vies humaines et les moyens de subsistance", souligne Oxfam dans son rapport. Le mois dernier, l'ONU a estimé qu'El Nino -un courant équatorial chaud du Pacifique- n'avait pas été aussi puissant depuis 15 ans. En général, les épisodes El Nino atteignent leur paroxysme vers la fin de l'année, entre octobre et janvier, et persistent le plus souvent durant une bonne partie du premier trimestre de l'année suivante avant de s'affaiblir. (Belga)

Nos partenaires