Huis-clos partiel accordé à Victor Hissel

24/06/10 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Le Vif

Les avocats de Victor Hissel qui avaient introduit une demande d'examen de l'affaire à huis-clos, ont vu leur demande que partiellement accordée. Seule l'instruction du dossier, comprenant l'interrogatoire du prévenu, sera examinée à huis-clos. La suite des débats aura lieu en audience publique.

Huis-clos partiel accordé à Victor Hissel

© Belga

L'ex-avocat des parents de Julie et Mélissa, deux des victimes de Marc Dutroux, doit répondre d'une prévention de détention d'images à caractère pédopornographique à Liège entre le 15 février 2005 et le 15 janvier 2008.

Lors de l'ouverture de l'audience devant la 8e chambre du tribunal correctionnel de Liège, ses avocats ont réclamé un examen total de l'affaire à huis-clos afin de protéger la vie privée, personnelle et familiale du prévenu. Les parties civiles se sont opposées à cette demande.

Le fils de Victor Hissel, Romain Hissel, s'est constitué partie civile, de même que Child Focus qui réclamera un dommage évalué à 25.000 euros comme préjudice matériel et moral. Ces parties civiles ont pour leur part réclamé que le huis-clos ne soit que partiel.

C'est cette demande, soutenue également par le parquet, que le tribunal a suivi. Seule l'instruction d'audience, en ce compris l'interrogatoire du prévenu, se déroulera à huis-clos. Le reste des débats (plaidoiries et réquisitoire) se déroulera en audience publique.

Les débats à huis-clos ont débuté peu avant 11 h ce jeudi matin. Une seule audience ne devrait pas être suffisante. La suite des débats pourrait donc être reportée en septembre prochain.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires