HRW veut des normes relatives aux droits humains contraignantes pour les entreprises

30/05/16 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Belga

(Belga) L'Organisation internationale du travail (OIT) devrait élaborer un traité pour protéger les travailleurs, en engageant un processus visant à instaurer une convention internationale contraignante pour protéger les droits humains dans les chaînes mondiales d'approvisionnement, plaide lundi Human Rights Watch (HRW), alors que gouvernements, employeurs et travailleurs du monde entier se réunissent actuellement à Genève pour la Conférence internationale du travail 2016.

HRW veut des normes relatives aux droits humains contraignantes pour les entreprises

HRW veut des normes relatives aux droits humains contraignantes pour les entreprises © BELGA

"Des millions de personnes dans le monde sont victimes d'atteintes aux droits humains en raison de la médiocrité des pratiques des entreprises et des réglementations laxistes des gouvernements", déplore ainsi l'ONG, qui pointe particulièrement les chaînes d'approvisionnement mondiales, dans lesquelles travaillent 450 millions de personnes dans le monde. HRW y énumère ainsi les violations des droits des travailleurs et des tactiques antisyndicales contre les ouvriers d'usines produisant des vêtements et des chaussures de marque, le travail dangereux des enfants dans des exploitations agricoles cultivant du tabac acheté par des fabricants de cigarettes internationaux, de graves violations des droits des travailleurs perpétrées à l'égard des travailleurs migrants dans le secteur de la construction ou encore des accidents mortels dont sont victimes les mineurs artisanaux exploitant de l'or destiné au marché mondial. Rappelant la catastrophe du Rana Plaza, survenue au Bangladesh en 2013 et qui avait coûté la vie à plus de 1.100 travailleurs, l'ONG constate que "trop souvent, les gouvernements manquent à leur devoir de protéger les droits humains par une réglementation efficace de l'activité des entreprises dans le pays et à l'extérieur. Elle a aussi constaté que l'insuffisance de diligence raisonnable en matière de droits humains a occasionné la prolifération des violations". "La conférence internationale du travail constitue une occasion unique de réformer ce système inefficace de laissez-faire", conclut HRW. (Belga)

Nos partenaires