HRW exhorte la Jordanie à élargir l'accès des réfugiés syriens à l'école

16/08/16 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Belga

(Belga) Human Right Watch a exhorté mardi la Jordanie à revoir sa politique limitant l'accès des réfugiés syriens à l'école, estimant à plus de 80.000, le nombre d'enfants syriens non scolarisés dans le royaume.

HRW exhorte la Jordanie à élargir l'accès des réfugiés syriens à l'école

HRW exhorte la Jordanie à élargir l'accès des réfugiés syriens à l'école © BELGA

Dans un rapport intitulé "Nous avons peur pour leur avenir", l'organisation de défense des droits de l'Homme critique "les obstacles à l'éducation" des enfants syriens en Jordanie. Selon HRW, les enfants syriens non scolarisés depuis trois ans ou plus n'ont plus le droit de retourner à l'école. La Jordanie exige aussi l'enregistrement des enfants comme demandeurs d'asile, une condition que de nombreux Syriens ne peuvent remplir, notamment faute de documents. Le royaume prend aussi des sanctions contre les enfants syriens travaillant illégalement, les privant d'école, a-t-on ajouté de même source. Selon HRW, le nombre d'enfants syriens qui travaillent dans le royaume a quadruplé depuis 2011. Contrairement aux parents, les enfants courent en effet moins de risque d'être arrêtés pour travail informel, a expliqué HRW. Plus d'un tiers des enfants syriens en âge scolaire enregistrés par le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) en Jordanie, soit 80.000 sur 226.000, n'ont pas été scolarisés au cours de la dernière année scolaire, selon le rapport. Le rapport salue néanmoins les "généreux efforts" du royaume ayant permis l'inscription de milliers d'enfants dans le système scolaire jordanien, qui souffrait déjà de problèmes de capacité et de qualité avant même l'afflux des réfugiés syriens à partir de 2011. Depuis, la Jordanie a ouvert des écoles dans les camps de réfugiés et a mis en place un système de "double vacation" pour donner plus de places aux enfants syriens. "La Jordanie a assoupli certaines restrictions, mais les autorités devraient intensifier les efforts pour garantir le droit fondamental à l'éducation pour tous les enfants syriens". Le royaume hachémite a fait face à une arrivée massive de réfugiés depuis le déclenchement du conflit syrien en 2011. Selon l'ONU, le pays accueille quelque 630.000 Syriens enregistrés auprès du HCR, mais Amman évalue leur nombre à plus de 1,3 million. Se plaignant régulièrement du manque d'aide internationale, la Jordanie estime avoir "atteint ses limites". Lundi, le roi Abdallah II s'est alarmé des "conséquences grandissantes de l'afflux de réfugiés", appelant "la communauté internationale à être (...) un partenaire à part entière pour partager cette responsabilité car il s'agit (bien) d'une crise internationale". (Belga)

Nos partenaires