Hongrie: des milliers de manifestants contre la mainmise d'Orban sur l'éducation

13/02/16 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Belga

(Belga) Des milliers de Hongrois mécontents de la mainmise de l'Etat sur l'éducation ont manifesté samedi à Budapest, formant l'un des plus grands rassemblements auxquels a dû faire face le Premier ministre Viktor Orban.

Hongrie: des milliers de manifestants contre la mainmise d'Orban sur l'éducation

Hongrie: des milliers de manifestants contre la mainmise d'Orban sur l'éducation © BELGA

"Libérez le pays! Libérez l'école!", pouvait-on lire sur les banderoles brandies par les manifestants qui scandaient: "Orban, va-t-en!" Malgré la forte pluie qui tombait sur la capitale hongroise, plus de 10.000 personnes se sont déplacées, selon un photographe de l'AFP. La grogne des enseignants a commencé le 27 novembre 2015 avec la diffusion d'une lettre ouverte d'une prestigieuse école supérieure de la ville de Miskolc (est) dénonçant les réformes du gouvernement. Depuis, plus de 700 écoles et 30.000 enseignants et parents d'élèves ont soutenu cette lettre. La semaine précédente, plus de 5.000 enseignants, parents et étudiants ont défilé à Miskolc. Le gouvernement de droite de Viktor Orban avait lancé, peu après son arrivée au pouvoir en 2010, des réformes du système public d'éducation qu'il jugeait trop libéral. Les écoles sont passées sous le contrôle d'une agence d'Etat, KLIK, un CV national a été introduit, le matériel d'enseignement a été centralisé et un quota d'heures a été imposé aux élèves. Mais les enseignants ont depuis le départ dénoncé le manque de concertation, une critique régulièrement adressée au Premier ministre, dont la majorité parlementaire acquise six ans plus tôt lui a permis de modifier la Constitution. "Il y a des problèmes quotidiens comme le fait de ne pas avoir assez de craie, les professeurs sont surchargés, tout comme les enfants, qui doivent passer plus de temps à apprendre que les adultes à travailler", a déclaré samedi à l'AFP Oliver Pilz, enseignant à l'école supérieure de Miskolc. Cette manifestation antigouvernementale est la plus importante depuis celle de 2014, quand un impôt sur l'utilisation d'internet avait amené des dizaines de milliers de personnes dans la rue. (Belga)

Nos partenaires