Hollande, Obama, Merkel et Cameron se sont entretenus du cessez-le-feu en Syrie

23/02/16 à 20:53 - Mise à jour à 20:53

Source: Belga

(Belga) Les dirigeants français, américain, allemand et britannique ont eu mardi un entretien téléphonique sur le projet américano-russe de cessez-le-feu en Syrie, a annoncé le président français François Hollande à son arrivée au Pérou.

Hollande, Obama, Merkel et Cameron se sont entretenus du cessez-le-feu en Syrie

Hollande, Obama, Merkel et Cameron se sont entretenus du cessez-le-feu en Syrie © BELGA

"Un cessez-le-feu a été annoncé, il doit être absolument respecté et le plus tôt sera le mieux", a déclaré le chef de l'Etat français à la presse à l'issue de cet entretien de près d'une heure, selon l'Elysée. Soulignant qu'il arrivait au Pérou "dans un contexte international particulièrement lourd", François Hollande a indiqué que le président américain Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron et lui-même allaient "conjuguer leurs efforts" pour "permettre la transition politique". "Une pression doit s'exercer sur le régime syrien et ses soutiens, en l'occurrence la Russie, pour que cessent les bombardements et pour que l'aide humanitaire puisse être acheminée, notamment à Alep, ville martyre", a-t-il poursuivi. "Il est plus que temps, sinon les réfugiés vont continuer à venir et il y aura en Turquie une situation humanitaire absolument insupportable", a-t-il souligné. Le président français a également évoqué "ces traversées de femmes et d'hommes au risque de leur vie jusqu'aux côtes européennes". Dans un communiqué, l'Elysée a précisé que les quatre dirigeants "ont souhaité que l'accord sur la cessation des hostilités puisse entrer en vigueur dans les meilleurs délais". Toujours selon l'Elysée, ils "ont indiqué qu'ils seraient très vigilants sur le respect des engagements conclus le 11 février par le Groupe international de soutien à la Syrie et notamment l'arrêt des frappes de la Russie et du régime syrien sur les groupes d'opposition modérés et les populations civiles". "Ils ont insisté sur l'urgence de prendre toutes les mesures nécessaires afin de mettre un terme à la crise humanitaire, en particulier à Alep", a ajouté la présidence française. Le régime syrien a donné mardi son accord au projet américano-russe de cessez-le-feu en Syrie qui doit débuter vendredi à 22H00 GMT (23H00 HB). (Belga)

Nos partenaires