Histoire d'épaves: en 15 secondes, 700 soldats et marins du "Wakeful" se noient en mer du Nord

08/08/17 à 10:46 - Mise à jour à 10:46
Du LeVif/l'Express du 04/08/17

Dernier volet de notre série sur les trésors engloutis en mer du Nord. Torpillé sur la route d'évacuation des plages de Dunkerque en mai 1940, le destroyer anglais Wakeful coule à pic. A bord, c'est la noyade, d'une brutalité inouïe.

Il pensait bien ne plus avoir à monter en première ligne. Il entrevoyait une paisible fin de carrière au sein de la réserve, là où la Royal Navy avait jugé bon de le verser après vingt-cinq ans de bons et loyaux services. Et voilà que l'Amirauté britannique le sort brutalement de sa préretraite et le désigne pour un nouveau casse-pipe : l'enfer des plages de Dunkerque et de La Panne où, en ce mois de mai 1940, plus de 300 000 soldats anglais et français, pris dans l'étau d'une Wehrmacht triomphante, n'ont plus que la mer pour planche de salut.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires