Heurts à Jérusalem-Est après l'éviction d'une famille palestinienne

08/09/17 à 20:33 - Mise à jour à 20:34

Source: Belga

(Belga) Des heurts ont opposé vendredi des manifestants palestiniens et des sympathisants israéliens à des policiers israéliens et colons juifs autour d'une maison de Jérusalem-Est d'où une famille palestinienne vient d'être expulsée après 50 ans de présence, selon des journalistes de l'AFP.

Environ 150 Palestiniens et sympathisants israéliens s'étaient rassemblés autour de la maison dont la famille Shamasneh a été évincée mardi pour céder la place à des colons juifs, dans ce que les personnes soutenant cette famille palestinienne considèrent comme un nouvel exemple de la judaïsation de Jérusalem-Est annexée et occupée. Le rassemblement a dégénéré en heurts au cours desquels les journalistes de l'AFP ont vu les policiers israéliens interpeller au moins quatre manifestants, dont un enfant désigné aux policiers par une figure connue de la colonisation de Jérusalem-Est. Le sort de cette modeste maison et de la famille palestinienne qui y vivait a retenu l'attention des ONG opposées à la colonisation et des diplomates attentifs à la situation de Jérusalem-Est, l'une des questions les plus épineuses du conflit israélo-palestinien. Les Shamasneh ont été expulsés en vertu d'une décision de la justice israélienne, tranchant une bataille de plusieurs années avec l'administration et des juifs disant être les héritiers des anciens propriétaires. Israël proclame l'ensemble de Jérusalem comme sa capitale indivisible. La communauté internationale ne reconnaît pas l'annexion et considère la colonisation des territoires occupés, illégale au regard du droit international, comme un obstacle à la paix. (Belga)

Nos partenaires