Herman De Croo : "Le nouveau De Wever sera peut-être d'origine étrangère. Où est le mal?"

11/08/17 à 08:30 - Mise à jour à 08:30

Source: Knack

En 2018, il y aura cinquante ans qu'Herman De Croo est député et le 12 août prochain, il fêtera son 80ème anniversaire. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en un demi-siècle le libéral flamand a vu changer le pays.

Au début de sa carrière, les premiers travailleurs turcs et marocains débarquaient en Belgique, suivis, dès les années quatre-vingt, par les réfugiés et les demandeurs d'asile. Et à présent nous tentons d'urgence de convertir les nouveaux venus aux valeurs occidentales. Si De Croo est un libéral convaincu, il n'est guère favorable aux conversions forcées. "Il ne faut jamais essayer d'accélérer l'histoire. En Turquie, Kemal Atatürk a brusquement fait basculer le pays de l'ancien au moderne - ceux qui portaient le fez étaient même menacés de la peine de mort. Aujourd'hui, le président Erdogan fait marche arrière : ça n'a pas fonctionné."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires