Hausse en vue pour les petites pensions

09/01/13 à 08:28 - Mise à jour à 08:28

Source: Le Vif

Si la négociation de l'accord interprofessionnel ne se fait pas sans mal, les partenaires sociaux semblent néanmoins avancer. Leurs experts sont parvenus à une proposition de consensus en vue de rehausser les revenus des plus fragilisés et à diminuer les charges pour les entreprises, écrivent ce mercredi Le Soir et La Libre Belgique.

Hausse en vue pour les petites pensions

© Thinkstock

La première décision concerne la revalorisation des allocations sociales, l'idée étant d'affecter l'essentiel de cette enveloppe bien-être (près de 330 millions d'euros) à une augmentation des pensions minimales de 1,25%, tant pour les indépendants que pour les salariés.

Les personnes qui touchent le salaire minimum (actuellement fixé à 140 euros) auront aussi droit à une augmentation, qui devrait avoisiner les 25 euros brut par mois. Les salariés de moins de 21 ans qui touchent un salaire minimum plus bas que leurs aînés, bénéficieront pour leur part d'un alignement, étalé sur plusieurs années, pour que cette différence disparaisse.

Enfin, les experts propose une réduction des charges patronales, qui passerait de 400 euros par trimestre et par salarié actuellement à 430 euros à l'avenir.

Toutefois, en ces temps de tensions sociales, personne n'ose encore parler d'accord. "Les partenaires sociaux doivent voir le gouvernement le 16 janvier. Nous formaliserons l'accord d'ici là et il est plus que probable qu'il contiedra ces éléments", indique une source patronale dans Le Soir.

Les divergences entre les partenaires sociaux restent néanmoins lourdes, notamment sur des questions comme l'harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé, ou la révision de l'index.

Nos partenaires