Hassan et Hammad Raza Syed condamnés à 25 ans de réclusion

26/04/13 à 18:09 - Mise à jour à 18:09

Source: Le Vif

La cour d'assises de Bruxelles a condamné, vendredi, Hassan et Hammad Raza Syed à 25 ans de réclusion. La cour a également condamné Mohsin Raza Syed, qui faisait défaut à son procès, à 30 ans de réclusion. Ces trois frères pakistanais ont été reconnus coupables, jeudi soir, de l'assassinat de Claudia L., l'épouse de Hassan Raza Syed.

Hassan et Hammad Raza Syed condamnés à 25 ans de réclusion

© Image Globe

Les jurés et les juges professionnels ont tenu compte de certaines circonstances atténuantes dans le chef des condamnés. Ils ont retenu l'absence de casier judiciaire pour les trois hommes.

Concernant Hassan Raza Syed, les juges ont également pris en considérationles regrets qu'il a formulés et sa difficulté à gérer un tiraillement personnel entre l'amour qu'il portait à Claudia L. et ses valeurs familiales.

Pour Hammad Raza Syed, les quinze juges ont encore tenu compte du fait qu'il n'avait pas pris la fuite comme son frère Mohsin.

Les jurés et les magistrats de la cour ont aussi rappelé dans leur arrêt que les faits commis avaient été d'une extrême gravité et que les coupables avaient élaboré et organisé le crime d'une manière odieuse. La mort de Claudia L. avait causé une profonde douleur à sa famille au sein de laquelle elle était une valeur fédératrice. Sa mort a également privé de sa mère un jeune garçon de 5 ans, a encore précisé l'arrêt.

Hassan, Hammad et Mohsin Raza Syed avaient attiré Claudia L. chez eux, à Forest, le soir du 14 juin 2009, et l'y avaient étranglée. Ils avaient ensuite placé le corps dans une valise et étaient allés jeter celle-ci dans l'Escaut, en France. La malle contenant le cadavre n'avait été découverte qu'un mois plus tard, en juillet 2009.

Hassan Raza Syed avait avoué avoir tué sa femme dans la voiture de celle-ci, à Schaerbeek, mais seul, sans l'aide de ses frères. Mohsin ne l'avait aidé qu'à faire disparaître le corps, avait-il dit, et Hammad n'avait pas été impliqué.

Mais, jeudi soir, le jury de la cour d'assises n'a pas cru à cette version et a retenu la thèse de l'accusation et de la partie civile.Celles-ci avaient avancé que la téléphonie, notamment, révélait que le crime avait eu lieu au domicile des frères Raza Syed à Forest. Les GSM des trois hommes et celui de la victime avaient été localisés à cet endroit, le soir du crime.

Nos partenaires