Guéguerre entre la STIB et De Lijn à Bruxelles

11/03/15 à 13:40 - Mise à jour à 13:42

Source: De Morgen

Depuis ce lundi, la STIB a activé une série de portiques à la gare du Nord à Bruxelles, bloquant les accès aux trams et aux bus aux personnes qui ne disposent pas de titre de transport de la STIB. Seul hic, les voyageurs De Lijn ne peuvent pas passer pas les portiques et risquent, donc, de voir leur bus leur passer sous le nez.

Guéguerre entre la STIB et De Lijn à Bruxelles

photo prétexte © BELGA

Comme le rappelle le quotidien De Morgen, il existe d'autres passages qui permettent d'accéder aux arrêts de bus, mais ceux-ci sont beaucoup plus éloignés et très mal indiqués. Les gens qui connaissent mal les lieux risquent donc de se perdre et les navetteurs pressés de rater leur correspondance. Pour la SNCB, c'est à la STIB et à De Lijn se régler le problème entre eux.

Interrogée par le journal De Morgen, la porte-parole de la société de transports De Lijn, Dominique Renders, reconnaît le problème. "Nous allons essayer d'adapter la signalisation le plus rapidement. Le problème, c'est que nous sommes dépendants de la SNCB et de la Région Bruxelles-Capitale".

À la STIB, on ne voit pas le problème. "Nous plaçons des portiques dans un grand nombre de gares, et donc aussi à Bruxelles-Nord. Il y a des panneaux pour avertir les voyageurs De Lijn de prendre un autre escalier. Si De Lijn avait déjà instauré sa carte MOBIB (qui permet de charger plusieurs titres de transport), il n'y aurait pas eu de problème. Mais De Lijn a pris du retard et nous ne pouvons pas continuer à l'attendre" se défend Cindy Arents, porte-parole de la STIB, dans le journal De Morgen.

Nos partenaires