Grèves : les métros bruxellois de plus en plus perturbés

04/03/11 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Le Vif

La journée d'action nationale de vendredi lancée par la FGTB et la CGSLB contre l'AIP commence au fil de la journée à provoquer de plus en plus d'embarras de circulation pour les métros bruxellois.

Grèves : les métros bruxellois de plus en plus perturbés

© BELGA

Vers 15h30, un peu moins de la moitié des rames circulaient. "La tendance actuelle est que nous verrons, dans le courant de l'après-midi et de la soirée, de moins en moins de chauffeurs se présenter au service et que l'offre va donc régulièrement diminuer", a indiqué Guy Sablon, porte-parole de la société bruxelloise de transports en commun STIB.

Près de 80 pc des rames de métro de la STIB circulaient vendredi matin, mais vendredi après-midi ce pourcentage est descendu à 45 pc sur les lignes 1 et 5 et à 42 pc sur les lignes 2 et 6. "L'impact est cependant adouci vu qu'en raison de la journée de grève, moins de passagers empruntent nos lignes", explique Guy Sablon.

Concernant la circulation des trams et bus de la STIB, la situation n'était déjà pas rose vendredi matin, avec seulement 53 pc des trams sur les lignes 3 et 4, 25 pc sur la ligne 55 et 55 pc sur la ligne 82. On dénombre 15 lignes de bus qui circulent, mais la fréquence des navettes varie selon les lignes.

Pas de trafic exceptionnel Malgré les actions syndicales et les départs en vacances de ce vendredi, l'heure de pointe n'était pas exceptionnellement surchargée en fin d'après-midi. Il pourrait y avoir toutefois un peu plus de trafic sur le ring de Bruxelles et autour de certaines villes en raison de départs, a précisé Hajo Beeckman du Vlaamse Verkeerscentrum.

Un avis avait été lancé au public jeudi soir pour prévenir les gens de risques d'embouteillages en raison de l'action syndicale contre l'AIP mais beaucoup de gens ont adapté leurs déplacements, selon M. Beekcman. "Il y avait aussi moins de navetteurs sur les routes vendredi. Ils ont véritablement pris congé".

Les problèmes de trafic réguliers sont attendus à Gand et Anvers.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires