Grèves : le point sur les différentes perturbations de cette semaine

20/04/15 à 11:03 - Mise à jour à 13:49

Source: Belga

Plusieurs mouvements de grève vont ralentir la Belgique cette semaine. Le point sur les actions prévues, notamment la manifestation générale de la police de ce vendredi.

Grèves : le point sur les différentes perturbations de cette semaine

/ © Belga

Grève du zèle de la police à Brussels Airport (suspendue)

La grève du zèle des policiers à l'aéroport de Zaventem a été suspendue, indique lundi midi le SNPS (Syndicat National du personnel de Police et de Sécurité). Une réunion est prévue mardi à 17h00 avec le ministère de l'Intérieur, selon Jérôme Aoust, secrétaire national du SNPS.

Police : une semaine sans amende (de lundi à vendredi) et contrôle approfondi le 23 avril

Le SLFP, le SNPS, la CSC et la CGSP mènent une "semaine sans amendes" du 20 au 24 avril. Certains policiers boycotteront également l'opération "Speed III", un marathon de contrôles de vitesse. Une action de contrôle approfondi pourrait aussi prendre place le 23 avril.

La grève de mercredi 22 avril

>>>Transports publics à l'arrêt dès mardi 22h

Les transports publics devraient être quasiment à l'arrêt mercredi. Le trafic, tant national qu'international, risque d'être fortement perturbé."Aucun train ne devrait circuler en direction de Bruxelles. Seules quelques petites lignes rurales devraient être épargnées" précise la SNCB. Elle rappelle également aux voyageurs que la grève débutera dès mardi 22h00. "Ce soir-là, il est conseillé aux voyageurs de prendre au plus tard un train dont l'heure d'arrivée est prévue avant 22h00. La circulation des trains suivants ne sera pas garantie." Les navetteurs pourront prendre connaissance des différentes perturbations via le planificateur de voyage, le site internet de la SNCB , l'application de l'entreprise, les tableaux d'affichage en gare, et enfin, le compte Twitter @SNCB.

>>>La Stib, TEC et DE Lijn fortement perturbé

À Bruxelles, la Stib s'attend également à de fortes perturbations sur son réseau. Comme l'action n'est couverte que par un seul syndicat, il est difficile d'évaluer l'ampleur du mouvement, indique-t-on du côté de la société bruxelloise de transports. Une équipe sera mobilisée dès 06h00 du matin pour informer au mieux les voyageurs, via l'application mobile, le site internet et la ligne de contact 070/23.20.00. En Wallonie et en Flandre, les réseaux TEC et De Lijn devraient également être paralysés par la grève.

>>>Pas de courrier et les administrations communales ainsi que les CPAS au ralenti

Cette grève concerne l'ensemble des services publics. Mercredi, le courrier ne devrait pas être distribué, d'autant plus que la CSC-Transcom, a, dans ce cas-ci, exprimé son soutien au mouvement lancé par la CGSP. Les enseignants affiliés au syndicat socialiste ne devraient pas donner cours. On s'attend également à des services tournant au ralenti dans les administrations communales et les CPAS. Des parcs à conteneurs seront également fermés. Enfin, certains policiers et pompiers seront également en grève.

Manifestation générale de la police ce 24 avril

La semaine de grogne des policiers sera clôturée par une manifestation générale dans les rues de la capitale ce vendredi 24 avril. Cette dernière pourrait venir largement perturber le trafic dans le pentagone sans pour autant paralyser les navetteurs. La manifestation démarre vers 11h30 boulevard Albert II avant d'emprunter le petite ceinture et de se diriger rue de la loi pour se terminer au cinquantenaire. Les Syndicats devraient rencontrer Charles Michel vers 12h30, ce qui risque d'immobiliser la manifestation au niveau de la rue de la loi. La manifestation devrait par ailleurs rester en surface et ne pas bloquer les tunnels. La manifestation devrait prendre fin vers 15h. On attend entre 10 et 15.000 policiers.

Nos partenaires