Grèves : la Belgique dans le top 3 européen

03/06/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:20

La France et la Belgique sont actuellement secouées par les mouvements sociaux. Statistiquement, elles font partie des pays où on fait le plus grève. Faut-il pour autant parler d'une " culture de la grève " ?

Grèves : la Belgique dans le top 3 européen

© BELGA

Dans un article intitulé "Grève : la France, championne d'Europe ? ", le journal Les Echos épluche les statistiques de l'agence Statista sur les jours de grève dans différents pays, donc la Belgique. A l'échelle mondiale, la Belgique se classe 4e. Elle grimpe dans le top 3 à l'échelle européenne.

Les données proviennent du Wirtschafts-und Sozialwissenschaftliche Institut (WSI) de la Fondation Hans-Böckler (Düsseldorf). Elles comptabilisent le nombre de jours de travail perdus pour grève pour 1000 salariés par pays, entre 2005 et 2014. La France obtient un score de 132, suivie par le Danemark (124), le Canada (110), et la Belgique avec 84 jours de travail perdu par tranche de mille salariés.

Remise en question du modèle social

Geoffrey Pleyers, chercheur à l'UCL, ne croit pas en une "culture de la grève" en France ou en Belgique : "Les grèves actuelles, que l'on peut observer ailleurs en Europe, comme en Belgique, sont aussi le symbole des fortes transformations que subit le continent, notamment dans la remise en question de son modèle social ".

Pour Lilian Mathieu, enseignant chercheur en sociologie à l'université de Lyon 2, interviewé par Les Echos, les grèves en France ont pourtant diminué par rapport aux années 1970. La raison : la mutation du paysage français de l'entreprise. "Les PME ont pris le dessus sur les entreprises employant plusieurs dizaines de milliers de salariés. Or, il est plus difficile de faire grève dans ces sociétés plus réduites où la représentativité syndicale, et donc la protection des grévistes, est plus difficile à mettre en place. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles le taux de syndicalisme en France est beaucoup plus bas qu'en Belgique ou en Allemagne", explique-t-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires