Grève tournante : toutes les perturbations attendues ce lundi

05/12/14 à 10:52 - Mise à jour à 16:10

Source: Belga

Ce lundi 8 décembre, la grève tournante aura lieu à Bruxelles et dans les Brabant wallon et flamand. De fortes perturbations sont attendues sur les réseaux de transports en commun, ainsi que sur les routes. 300 piquets de grève bloqueront l'accès des entreprises bruxelloises.

Grève tournante : toutes les perturbations attendues ce lundi

© Belga

La SNCB sera fortement perturbée

Le trafic ferroviaire national et international sera fortement perturbé, indique la SNCB. Les actions syndicales "risquent de créer des perturbations qui pourraient avoir des répercussions dans tout le pays, et principalement dans les provinces du Brabant wallon et du Brabant flamand, ainsi que dans la Région de Bruxelles-Capitale", souligne la SNCB.

L'opérateur ferroviaire conseille dès lors à ses clients de ne pas compter uniquement sur les trains pour se déplacer entre ce dimanche 22 h et lundi 8 jusqu'au dernier train.

La CGSP-Cheminots a convié les dockers anversois pour bloquer les gares du Nord et du Midi.

La SNCB, qui "comprend et regrette que cette grève puisse perturber les trajets et projets de ses voyageurs tant professionnels que privés", ajoute qu'elle mettra tout en oeuvre pour informer sa clientèle sur la circulation des trains, en temps réel et de façon détaillée, au moyen de plusieurs canaux (planificateur de voyage, site Internet de la SNCB, App. SNCB, moniteurs et tableaux d'affichage en gare, compte Twitter et annonces effectuées en gare).

Quasi aucun train Thalys ni Eurostar ne roulera

La grève paralysera presque totalement la circulation des trains Thalys et Eurostar en Belgique.

Thalys, qui assure notamment des liaisons à grande vitesse entre Paris, Amsterdam, Cologne et Bruxelles, indique vendredi qu'aucun train ne circulera lundi à l'exception du train Thalys 9387 (Paris-Nord - Bruxelles-Midi, départ à 20h25), qui arrivera avec 40 minutes de retard à Bruxelles-Midi, et le train Thalys 9395 (Paris-Nord - Bruxelles-Midi, départ à 21h55).

Le service des Thalys sera également perturbé, mais dans une moindre mesure, le dimanche 7 décembre et le mardi 9 décembre. Dans ce contexte, Thalys recommande aux voyageurs concernés "de bien vouloir reporter leurs déplacements" et annonce que quelles que soient leurs conditions tarifaires, tous les billets réservés pour les trains concernés sont échangeables selon disponibilités ou remboursables sans frais supplémentaire auprès du point de vente initial.

S'agissant des trains Eurostar, les trains sur la ligne Bruxelles-Londres ne circuleront qu'entre Lille Europe et Londres le lundi 8 décembre mais également le lundi 15 décembre, jour de la grève nationale.

Eurostar déconseille également à ses passagers de voyager ces deux jours-là. La SNCB avait déjà indiqué jeudi que la grève de lundi entraînerait de "fortes perturbations" sur le trafic ferroviaire national et international.

Pour les informations concernant le trafic international, la SNCB invite les voyageurs à consulter le site de SNCB Europe.

La STIB risque d'être "totalement à l'arrêt"

Il y aura de "très fortes perturbations" sur les réseaux de bus, trams et métros, le réseau risquant même "d'être totalement à l'arrêt", indique la société bruxelloise de transports en commun STIB. "Les syndicats de la STIB ont appelé à la mobilisation du personnel et notamment des conducteurs et des chauffeurs. Il est très difficile de déterminer aujourd'hui avec précision l'ampleur des perturbations occasionnées, mais le réseau de la STIB risque d'être à l'arrêt ou en tout cas très fortement perturbé", explique la société de transports publics dans un communiqué.

La STIB précise toutefois qu'elle mettra tout en oeuvre, dans la mesure de ses possibilités, "en fonction du personnel présent", pour assurer une desserte des lignes principales. La société de transport en commun recommande tout de même à ses clients de prévoir une solution de rechange pour la journée.

Contact center, site internet, site internet mobile, application, page Facebook et compte Twitter de la STIB seront disponibles pour informer les voyageurs.

300 km de bouchons prévus sur les autoroutes

Touring Mobilis prévoit 300 kilomètres d'embouteillage sur les autoroutes ce lundi matin. Quelques barrages sont attendus sur les axes qui mènent au centre de Bruxelles, annonce RTL-TVi. Bruxelles Mobilité déconseille également de se rendre en voiture à Bruxelles ce lundi, rapporte Le Soir.

Le viaduc Herrmann-Debroux fermé

Le viaduc Herrmann-Debroux de la E411 à Auderghem sera fermé à toute circulation lundi de 05H30 à 18H00 a annoncé la police de la zone Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem. La circulation sera rétablie dès que les conditions de sécurité le permettront. La circulation est annoncée difficile sur les artères limitrophes en raison du report de trafic.

Dans le cadre de la journée de grève, les organisations syndicales ont en effet informé les services de police de leur intention de procéder notamment à un blocage du carrefour Delta à Auderghem, dans le prolongement de l'E411. De grosses perturbations sont attendues sur l'ensemble du réseau routier de la capitale ainsi que sur ses grands axes de pénétration. Les services de police déconseillent aux automobilistes de se rendre en véhicule dans la capitale et plus particulièrement aux alentours de la E411.

Importants embarras de circulation à Bruxelles

D'importants embarras de circulation sont attendus dans la capitale avertit la police fédérale.

En plus d'actions locales organisées à des carrefours et ronds-points, la police craint notamment des problèmes au niveau des différentes voies d'accès, comme Delta, Meiser, Boulevard Industriel, Avenue Charles Quint et des autoroutes conduisant à Bruxelles. "Le trafic à l'heure de pointe matinale risque d'être bien plus intense que d'ordinaire et nous conseillons donc aux navetteurs d'en tenir compte. Dans la mesure du possible, il est recommandé de limiter le nombre de véhicules" en se tournant vers le covoiturage, ainsi que de partir plus tôt et d'éviter la capitale. La police fédérale rappelle aux automobilistes qu'ils devront s'armer de patience et respecter le code de la route. "Ne faites jamais demi-tour sur une autoroute! Vous risqueriez de mettre en danger votre propre vie et celle d'autres usagers de la route", ajoute le communiqué.

Plus de 300 piquets devant les entreprises bruxelloises

Des piquets de grève seront tenus devant plus de 300 entreprises, lundi en Région bruxelloise, a annoncé jeudi Nic Görtz de la CSC. "La mobilisation s'annonce assez forte", ajoute Audrey Lhoest de la FGTB Bruxelles.

"Pour les commerces, des piquets sont prévus devant la plupart des magasins des grandes enseignes, à savoir Delhaize, Carrefour, Cora, Match, Mediamarkt, Brico, Inno,...", détaille le syndicat socialiste.

"Il y aura des piquets de grève devant des hôpitaux. Certains fonctionneront donc au ralenti, mais toutes les urgences seront, bien entendu, traitées normalement. Il y aura des piquets devant les principales agences bancaires, dont Axa et ING. Dans l'industrie, tout devrait être à l'arrêt : Audi, Mercedes, BMW... La grève sera particulièrement bien suivie dans l'enseignement, avec beaucoup de piquets devant les écoles. Il y aura aussi des piquets devant les bureaux de poste et devant Belgacom."

Des blocages ne sont pas exclus dès 05h00. A priori, Delta pourrait être touché ainsi que les sorties vers les zonings en direction de l'aéroport de Zaventem. La CSC a pour consigne de concentrer ses forces sur le blocage des entreprises afin de privilégier les discussions aux piquets.

Brussels Airport s'attend à de fortes perturbations

La grève engendrera de "fortes perturbations" à l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport), prévient l'aéroport. Si Brussels Airport reconnaît qu'il est encore difficile d'évaluer les effets des actions de grève, le mouvement "affectera les transports publics et privés et les activités sur le site aéroportuaire avec pour conséquence des retards et annulations possibles", estime l'aéroport.

Les personnes qui souhaitent prendre l'avion sont dès lors invitées à contacter leur compagnie aérienne ou leur agence de voyages "afin de connaître l'état de la situation et de prendre les meilleures décisions quant à leur voyage."

Entre 55 et 60.000 passagers -arrivées et départs- transitent en principe par l'aéroport de Zaventem lors d'un lundi de décembre. Ce nombre ne sera toutefois pas atteint ces 8 et 15 décembre en raison d'une série d'annulations de vols et du fait que des voyageurs ont décidé de revoir leurs plans en perspective des actions syndicales.

A l'heure actuelle, 40 vols initialement prévus ce lundi 8 décembre ont déjà été annulés à Brussels Airport, ce qui représente environ 3.000 passagers.

Thomas Cook a pour sa part redirigé deux vols de Zaventem vers Lille, en France, et a prévenu ses clients concernés. Des mesures similaires seront prises le 15 décembre. Jetairfly indique sur son site que ses vols de lundi seront effectués à partir d'autres aéroports (Charleroi, Liège, Ostende et pour les vols long-courriers Amsterdam/Schiphol). Des autocars ont été prévus dans les deux cas pour le transfert.

Nos partenaires