Grève sur le rail et incidents allongent les files à l'heure de pointe

20/10/15 à 08:25 - Mise à jour à 09:06

Source: Belga

La grève sur le rail menée par la CGSP-Cheminots et une série d'incidents provoquent d'importants embarras de circulation mardi matin sur les autoroutes menant à Bruxelles, indiquent le centre flamand du trafic (Vlaams Verkeerscentrum) et Touring Mobilis.

Grève sur le rail et incidents allongent les files à l'heure de pointe

© BELGA

Comme lundi, en raison de la grève partielle touchant le rail, davantage de personnes ont choisi la voiture pour se rendre à Bruxelles, selon Peter Bruyninckx, porte-parole du centre flamand du trafic. Ainsi, sur la E40 Ostende-Bruxelles, une file continue est observée d'Alost jusqu'à Bruxelles.

Trois incidents ont aggravé ces embouteillages. Vers 06h00, un véhicule en panne à hauteur de Zellik a provoqué des ralentissements sur le ring intérieur de Bruxelles. Peu après 06h00, un accident impliquant deux véhicules est survenu à hauteur du parking de Grand-Bigard sur la E40 Ostende-Bruxelles. Enfin, un accident impliquant quatre voitures a entraîné la fermeture de la bande de gauche sur le ring intérieur de Bruxelles à hauteur de Strombeek-Bever.

De son côté, Touring Mobilis a annoncé sur son site internet quelque 400 kilomètres de ralentissements mardi aux alentours de 08h00. Il fallait alors près de deux heures (113 minutes) pour effectuer le trajet Charleroi-Bruxelles.

Depuis 08h45, les embouteillages ont globalement tendance à se résorber avec 380 kilomètres de ralentissements, à l'exception de la E429 Tournai-Hal où Touring Mobilis enregistre 52 minutes de temps de parcours supplémentaire. Sur le ring extérieur de Bruxelles, une file quasi continue s'étend de Braine-l'Alleud jusqu'au Carrefour Léonard.

En savoir plus sur:

Nos partenaires