Grève SNCB : reprise du travail sauf à Bertrix et Arlon

14/05/12 à 06:31 - Mise à jour à 06:31

Source: Le Vif

Les conducteurs affiliés au Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) qui avaient débuté une grève sauvage ce matin ont repris le travail dans tous les dépôts, à l'exception de ceux d'Arlon et de Bertrix, a indiqué peu avant 08h00 le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré. La circulation restera encore perturbée durant une partie de la journée.

Grève SNCB : reprise du travail sauf à Bertrix et Arlon

© Image Globe

Une vingtaine de trains ont été supprimés ce matin, selon Frédéric Sacré. Actuellement, très peu de trains circulent entre Arlon et Namur (ligne 162), tandis qu'un train sur deux assure pour l'instant la liaison entre Namur et Bruxelles (ligne 161). Sur les autres lignes, la circulation revient progressivement à la normale.

Infrabel conseille aux voyageurs de se tenir informés de l'état du trafic ferroviaire via le site railtime.be.

Le SACT avait annoncé samedi avoir déposé un préavis de grève pour le 22 mai prochain afin de protester contre l'entrée en vigueur de tests psychotechniques pour les conducteurs.

Colère à la suite de l'accident de Godinne

Les conducteurs de train ont manifesté leur émotion face au constat d'insécurité mis en lumière par l'accident survenu vendredi à Godinne, a indiqué lundi dans un communiqué le Syndicat Autonome des Conducteurs de Train (SACT), pour expliquer la grève sauvage entamée par des conducteurs "sans appartenance syndicale particulière".

"Cet accident nous rappelle à quel point la sécurité sur le rail est loin d'être optimale, tant pour les usagers que pour les cheminots. Un des conducteurs doit la vie à un véritable miracle, il n'y a pas d'autre mot", indique le syndicat qui a soutenu l'action.

Le SACT constate également que des problèmes de signalisation se sont produits sur cette ligne les jours précédents.

Par ailleurs, le syndicat précise qu'un préavis de grève a été déposé en date du 9 mai, concernant la mise en application de tests psychotechniques pour conducteurs de train dans le cadre de délivrance des licences de conduite européennes. La concertation est actuellement en cours avec, notamment, la SNCB. "Le mouvement d'humeur de ce lundi est totalement étranger à la mise en application de ces tests", a précisé le SACT.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires