Grève SNCB : peu de perturbations

18/07/15 à 08:43 - Mise à jour à 13:56

Source: Belga

Environ neuf trains sur dix circulaient normalement sur le réseau belge samedi matin, première journée de grève décrétée par le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT). Les suppressions de trains concernaient donc 10% de l'ensemble des convois, essentiellement des trains locaux, a indiqué un porte-parole de la SNCB. L'entreprise avait en effet tout mis en oeuvre pour limiter l'impact du mouvement sur la circulation des trains IC, particulièrement ceux à destination du littoral

Grève SNCB : peu de perturbations

© BELGA

Environ neuf trains sur dix circulaient normalement sur le réseau belge samedi matin, première journée de grève décrétée par le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT). Les suppressions de trains concernaient donc 10% de l'ensemble des convois, essentiellement des trains locaux, a indiqué un porte-parole de la SNCB. L'entreprise avait en effet tout mis en oeuvre pour limiter l'impact du mouvement sur la circulation des trains IC, particulièrement ceux à destination du littoral.

"C'était l'objectif de Jo Cornu (CEO de la SNCB, NDLR) de sensibiliser un maximum de travailleurs à l'enjeu d'une telle journée pour les vacanciers et, dans le cas où un conducteur choisissait de faire grève, de lui trouver un remplaçant", a expliqué le porte-parole. Pour quelques liaisons locales, notamment dans la région de Libramont, certains conducteurs n'ont pas pu être remplacés. Le SACT précisait de son côté à la mi-journée que les dépôts de Namur et de Bruges affichaient un haut taux de grévistes. La forte proportion de trains en circulation laissait toutefois l'organisation perplexe. "Le plan B de la SNCB a bien fonctionné", a reconnu un porte-parole du SACT. Le syndicat se dit tout de même satisfait de son mouvement car "un appel a été lancé". Le porte-parole ajoute que la conscience professionnelle de certains des affiliés a dû prendre le dessus. "On va peut-être revoir notre manière d'agir", a-t-il commenté. L'organisation devrait se prononcer en début de semaine sur le maintien ou non de la grève pour les prochains samedis des vacances. Les conducteurs de train affiliés au syndicat autonome SACT entendent observer des arrêts de travail tous les samedis, de 3 heures du matin jusqu'à 3 heures du matin les dimanches, entre le 18 juillet et le 29 août. Le syndicat, qui affirme représenter un tiers des 3.800 conducteurs de train, revendique de meilleures conditions salariales et dénonce des conditions de travail particulièrement difficiles pour ces derniers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires