Grève SNCB : Les trains roulent à nouveau

04/10/12 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Le Vif

La circulation des trains a repris partout sur le rail belge, a confirmé jeudi matin un porte-parole du gestionnaire du réseau Infrabel.

Grève SNCB : Les trains roulent à nouveau

© Belga

Le trafic ferroviaire avait déjà repris lentement mercredi soir vers 22h00, au terme d'une grève de 24 heures. "Les heures de pointe devraient se dérouler correctement. Il y aura néanmoins quelques légères perturbations dues à une réaffectation de matériel mais rien d'important", a précisé le porte-parole. A 06h15, quatre trains étaient ainsi supprimés et trente roulaient avec un petit déficit de wagons.

Les syndicats ont estimé que l'action de mercredi avait été "très bien suivie".

"Tout le rail belge a été touché, que ce soient les trains de voyageurs nationaux, internationaux ou les trains de marchandises", avait d'ailleurs indiqué mercredi le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel.

La grève n'a néanmoins pas occasionné d'embouteillages plus importants que d'habitude mercredi, les usagers ayant pris leurs dispositions au préalable (covoiturage, congé, télétravail...).

S'opposant à une structure bicéphale pour la SNCB, telle que voulue par le ministre en charge des Entreprises publiques Paul Magnette, les représentants des travailleurs avaient lancé un appel à la grève générale débutant mardi à 22 heures pour se terminer mercredi soir.

Une nouvelle rencontre est prévue vendredi midi entre les syndicats et Paul Magnette.

Sécurité du rail: le gouvernement va libérer près de 4 milliards d'investissements

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé qu'il allait libérer 3,85 milliards d'euros entre 2013 et 2023 pour des investissements destinés à installer un système de sécurité moderne sur le réseau ferroviaire, peut-on lire jeudi dans De Standaard.

Le ministre fédéral en charge des Entreprises publiques Paul Magnette (PS) a préparé une proposition concrète pour le conseil des ministres. Cette proposition précise notamment qu'entre 2013 et 2023 d'importants investissements seront réalisés dans l'amélioration des procédures de sécurité au sein de la SNCB, tant au niveau de la signalisation que dans l'achat de systèmes de freinage automatiques pour les trains. Le dossier devrait être approuvé "très bientôt", écrit le quotidien De Standaard.

Paul Magnette souhaite que le gouvernement fédéral se porte garant du financement de ce projet concernant la sécurité, via un fonds ETCS (European Train Control System). En plaçant l'argent destiné à la sécurité dans ce fonds, le ministre souhaite ainsi éviter qu'il soit utilisé pour d'autres projets de la SNCB. Ce fonds sera créé pour le 1er janvier 2013 au plus tard.

L'enveloppe total libérée entre 2013 et 2023 s'élève à 3,85 milliards d'euros: 2,1 milliards sont destinés aux projets d'infrastructure de la société de gestion du réseau Infrabel et 1,75 milliard est destiné aux trains de la SNCB.

Infrabel doit équiper d'ici 2025 toutes les lignes ferroviaires belges du nouveau système de sécurité européen. La SNCB doit faire passer un total de 449 trains de l'actuel système de sécurité TBL1 au nouveau système ETCS. 402 trains qui ne pourront être équipés de ce nouveau système pour des raisons techniques devront également être remplacés par de nouvelles machines.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires