Grève nationale au Venezuela à l'appel de l'opposition

20/07/17 à 19:00 - Mise à jour à 19:03

Source: Belga

(Belga) Les rues des villes du Venezuela étaient désertes jeudi matin au début d'une grève à l'appel de l'opposition. Elle est portée par le vote massif de 7,6 millions de personnes lors de la consultation contre le président Maduro et son projet de modifier la Constitution.

Nombre d'entreprises sont restées portes closes pour cette grève de 24 heures. L'opposition espère ainsi accroître la pression sur le Parti socialiste au pouvoir. Cette grève nationale intervient quatre jours après l'organisation d'un référendum informel par l'opposition. De nombreuses sociétés privées de transport ont relayé l'appel tandis que des étudiants, des habitants et des militants de l'opposition ont utilisé des poubelles et des meubles pour constituer des barricades. Des incidents sporadiques ont opposé des forces de l'ordre, faisant usage de gaz lacrymogènes, à des étudiants lançant des pétards. Dans certains quartiers de Caracas, comme les zones pauvres de Catia et du 23-Janvier, l'activité semblait normale et les commerces étaient ouverts. Après trois mois et demi de manifestations quasi quotidiennes, certaines violemment réprimées par les forces de l'ordre, la coalition Table de l'unité démocratique avait annoncé dimanche une "heure H" pour marquer le début d'une nouvelle vague de protestation. (Belga)

Nos partenaires