Grève : l'UCL ouvre un dortoir face aux perturbations des transports en commun

30/05/16 à 19:52 - Mise à jour à 19:51

Source: Belga

L'Université catholique de Louvain (UCL) a décidé lundi, compte tenu des mouvements de grève et des perturbations dans les transports en commun, d'ouvrir un dortoir d'une capacité de trente lits sur son site de Louvain-la-Neuve.

Grève : l'UCL ouvre un dortoir face aux perturbations des transports en commun

Lors des examens d'entrée en médecine et dentisterie, à Brussels Expo, juillet 2015. © BELGA/Nicolas Maeterlinck

Deux autres mesures ont également été prises pour la session d'examen qui a commencé ce lundi et se terminera le 30 juin: certains retards aux examens seront tolérés selon certaines modalités, et un président du jury pourra aussi estimer qu'un étudiant s'est trouvé dans l'impossibilité de rejoindre l'université à cause des mouvements de grève.

L'espace dortoir ouvert par l'UCL sera géré par le Kot Erasmus. Ce kot-à-projet et le service des logements pourront mettre à disposition 30 lits à Louvain-la-Neuve pour les étudiants mis en difficulté par les perturbations dans les transports en commun. Les étudiants qui arriveront en retard aux examens seront acceptés pendant une durée déterminée (par exemple 30 minutes) à condition qu'aucun étudiant ne quitte l'auditoire avant la fin de cette période.

"Conformément au règlement général des études et des examens, le président du jury peut décider si l'absence de l'étudiant est motivée. Dans ce cas, il devra évaluer si l'étudient a bien été dans l'impossibilité de rejoindre l'université suite à la grève. Les présidents de jury sont également invités à être attentifs aux situations particulières qui découleraient des mouvements de grève", indique les responsables de l'UCL.

En savoir plus sur:

Nos partenaires